Publicité

22 septembre 2021 - 15:00

Le programme est doté d’une enveloppe de 105 M$

Relance de l’industrie touristique : Québec lance un premier appel de projets

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le ministère du Tourisme a annoncé mardi le début de la période de dépôt des demandes dans le cadre du Programme d’aide à la relance de l’industrie touristique (PARIT), dévoilé en juin dernier.

Les promoteurs pourront soumettre leur demande du 29 septembre au 2 novembre. Doté d’une enveloppe de 105 millions de dollars, ce programme vise à soutenir les projets d’investissement à valeur ajoutée des entrepreneurs.

L’objectif est de proposer une offre touristique encore plus innovante et durable pour assurer la pérennité, la croissance et la compétitivité de l’industrie touristique québécoise à l’international.

« Par le biais du PARIT, le gouvernement du Québec prend non seulement part à la relance de l’industrie touristique, mais également à la vitalité économique et sociale des communautés et des régions en permettant aux entreprises d’offrir aux visiteurs des expériences riches et uniques, adaptées aux nouvelles réalités, souligne la ministre du Tourisme Caroline Proulx. J’invite les promoteurs de l’industrie à soumettre des projets innovants, structurants et authentiques. Nous porterons une attention accrue aux propositions qui favoriseront un tourisme responsable et durable, et qui contribueront à relancer vigoureusement notre industrie ainsi qu’à façonner le tourisme de demain. »

Faits saillants :

• En plus de devoir répondre aux critères d’admissibilité établis, les organismes devront déposer des projets comportant des coûts admissibles d’au moins 500 000 $.

• L’aide financière correspondra à un maximum de 50 % des coûts admissibles du projet et pourra être bonifiée d’un maximum de 10 % pour des projets répondant à des critères d’écoresponsabilité.

• Le montant maximal pouvant être accordé sera de 5 millions de dollars, incluant la bonification pour la composante d’écoresponsabilité.

• Pour un projet de construction d’un nouvel établissement d’hébergement, le montant maximal alloué sera de 2 millions de dollars.

• Les projets admissibles pouvant être réalisés en lien avec un attrait ou un équipement touristique sont ceux relatifs :

o à une construction;

o à une reconstruction, y compris la démolition d’une infrastructure désuète existante;

o à un agrandissement;

o à un aménagement intérieur ou extérieur;

o à une adaptation ou à une reconversion;

o à une acquisition ou à un remplacement d’équipement;

o au déploiement d’une nouvelle expérience touristique.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.