Publicité

9 décembre 2021 - 12:00

Préscolaire et primaire

COVID-19: Québec distribuera des tests rapides de dépistage aux élèves

Par La Presse Canadienne

Les élèves de niveau préscolaire et primaire du Québec recevront des tests rapides de dépistage de la COVID−19 qui pourront être utilisés à la maison.

Chaque élève se verra remettre, dans son sac d’école, une trousse qui comprendra cinq tests rapides, qui pourront être utilisés pour les enfants qui présentent le moindre symptôme s’apparentant à ceux de la COVID−19.

La distribution des tests sera effectuée graduellement par le ministère de la Santé.

Les tests seront acheminés dès cette semaine dans les centres de services scolaires et commissions scolaires des régions où la situation épidémiologique est davantage préoccupante, soit à Montréal, en Estrie, en Chaudière−Appalaches, dans Lanaudière, en Montérégie et dans les Laurentides.

Les autres régions recevront les tests au cours de la semaine du 13 décembre.

Les centres de services scolaires et les commissions scolaires devront assurer la distribution des tests auprès des écoles de leur territoire dans les jours suivant leur réception.

La distribution des tests dans les établissements d’enseignement privés sera effectuée par le ministère de l’Éducation.

Québec précise que les tests seront remis aux enfants puisqu’ils ne sont pas encore adéquatement protégés contre la COVID−19, la vaccination des enfants de 5 à 11 ans étant encore récente.

Les tests rapides rendent disponibles des résultats après quelques minutes et peuvent rapidement indiquer si une personne symptomatique est infectée. Toutefois, comme ils ont une fiabilité moindre que ceux utilisés en laboratoire, les parents devront se rendre avec leurs enfants dans un centre de dépistage s’ils obtiennent un résultat positif au test rapide pour confirmer le diagnostic et tester les autres membres de la famille.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.