Publicité

5 janvier 2022 - 07:00

COVID-19

Encore des restrictions pour les milieux de vie pour aînés

Par Mathieu Savard, Journaliste

Le ministère de la Santé et des Services sociaux annonce une nouvelle mise à jour de la directive concernant les mesures en place pour les centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les ressources intermédiaires (RI) et les résidences privées pour aînés (RPA), pour améliorer la sécurité des personnes vulnérables qui est en vigueur dès maintenant.

Ce resserrement des mesures vient modifier ou compléter celles qui ont été annoncées le 22 décembre dernier.

Parmi ces nouvelles mesures, mentionnons dorénavant que seules les personnes proches aidantes (PPA) seront admises dans les CHSLD, les RI qui accueillent des aînés et les RPA.

En CHSLD et en RI, une seule PPA sera admise par jour. En RPA, une seule PPA sera admise à la fois, pour un maximum de deux personnes par jour.

De plus, les milieux de vie doivent demander aux résidents d'identifier un maximum de quatre PPA afin de restreindre le nombre de personnes différentes pouvant avoir accès à l'intérieur du milieu de vie.

Soulignons également que seules les activités de prévention du déconditionnement seront permises, avec masque d'intervention de qualité médicale et distanciation physique de deux mètres entre les résidents en RPA.

Rappelons que dans tous les milieux, il est obligatoire pour toute personne proche aidante de présenter son passeport vaccinal pour pouvoir visiter un proche.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.