Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Jusqu’à 77 000 $ remis aux producteurs agricoles en Montérégie

La 2e édition des Bourses agrEAUresponsables Desjardins 2022 est lancée

durée 12h42
5 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Catherine Deveault

La Fédération de l’UPA de la Montérégie en partenariat avec Desjardins lance la 2e édition des Bourses agrEAUresponsables Desjardins 2022. Cette année, jusqu’à 77 000 $ seront remis en bourses aux entreprises agricoles de la région qui réaliseront des aménagements durables de 0,25 ha et plus et répondant à l’objectif d’améliorer la qualité de l’eau et de la biodiversité des cours d’eau.

En 2021, 35 000 $ en bourses ont été remis à 17 productrices et producteurs agricoles de la Montérégie, d’un montant variant de 300 $ à 1 500 $ selon le type et la superficie de l’aménagement présenté.

Deux bourses distinctives pour des fermes exceptionnelles

Encore cette année, deux Bourses agrEAUresponsables Or Desjardins, d’un montant de 10 000 $ chacune, seront remises à deux entreprises agricoles qui se seront démarquées soit par un projet exceptionnel ou en tant qu’entreprise exceptionnelle. Les bourses seront attribuées au mérite de la candidature selon différents critères pondérés. Visionnez les vidéos des lauréats 2021 :

Les producteurs agricoles ont jusqu’au 1er septembre 2022 pour remettre leur candidature dans l’une des deux catégories de bourses.

« L’UPA Montérégie est fière d’encourager et de soutenir les entreprises agricoles d’ici qui travaillent à mettre en place des pratiques durables. Merci à Desjardins, grâce à votre engagement, nos entreprises agricoles qui font le choix de poser des gestes pour la collectivité et les générations futures peuvent profiter d’un soutien financier et bénéficier d’une valorisation à la hauteur de leurs efforts. J’invite tous les agricultrices et agriculteurs de la Montérégie à soumettre leur candidature dès maintenant pour l’édition 2022 »

- M. Jérémie Letellier, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie.

Rappelons qu’un montant total de 450 000 $ sur 3 ans est investi par Desjardins afin de mettre en place un programme de soutien et de reconnaissance agroenvironnementale régionale. Le coût total du projet est estimé à plus de 1 055 000 $ et prendra fin le 31 mars 2024.

« Ce programme de reconnaissance et de soutien aux agricultrices et agriculteurs de la Montérégie s’arrime avec la vision du développement durable que Desjardins a intégré à son modèle d’affaires d’institution financière coopérative et surtout en lien avec sa mission et ses valeurs. Desjardins est fier de contribuer à l’essor de ce projet d’envergure qui fera rayonner les agricultrices et agriculteurs ayant à coeur le bien-être de notre communauté »

- M. Yves Bisson, directeur général de la Caisse Desjardins Haut-Richelieu.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 novembre 2022

Après neuf mois, Hydro-Québec a déjà dépassé le bénéfice record de 2021

Il n’y a pas que les pétrolières qui bénéficient de la flambée mondiale des prix de l’énergie; les Québécois y trouvent aussi indirectement leur compte par le biais d’Hydro-Québec. Les résultats du troisième trimestre de la société d’État font état d’un bond spectaculaire du bénéfice net d’Hydro, qui atteint 3,604 milliards $ depuis le début de ...

4 novembre 2022

Le taux de chômage d'octobre était de 4,1 % au Québec

L’emploi a augmenté de 108 000 en octobre au Canada et le taux de chômage s’est maintenu à 5,2 %. Statistique Canada précise que l’emploi a progressé dans le travail à temps plein, principalement dans la fabrication, dans la construction ainsi que dans les services d’hébergement et de restauration. Il a reculé dans le commerce de gros et de ...

1 novembre 2022

La Commission canadienne du lait approuve une nouvelle hausse des prix

Les prix du lait au Canada se préparent à augmenter une nouvelle fois au début de l'an prochain.  La Commission canadienne du lait (CCL) a annoncé mardi avoir approuvé une augmentation des prix du lait à la ferme d'environ 2,2 %, soit un peu moins de 2 cents le litre, à compter du 1er février.  La société d'État, qui supervise le système de ...