Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pour lutter contre les changements climatiques

Le Programme ALUS Montérégie : plus de 23,8 ha de terres agricoles seront aménagées en 2022

durée 15h48
11 juin 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Catherine Deveault

La Fédération de l’UPA de la Montérégie et ALUS Canada sont fiers d’annoncer que le programme ALUS Montérégie permettra d’aménager en 2022 plus de 23,8 hectares de terres agricoles – soit l’équivalent de 33 terrains de football – pour produire des biens et services environnementaux. 27 entreprises agricoles se sont engagées à réaliser une multitude de projets de revitalisation dans les MRC des Maskoutains, de Brome-Missisquoi, de Pierre-De Saurel, de Beauharnois-Salaberry, d’Acton, de Rouville, de La Vallée-du-Richelieu, et de Vaudreuil-Soulanges.

Les aménagements permettront d’améliorer considérablement l’environnement et le bien-être des collectivités grâce à la végétalisation de bandes riveraines élargies pour les pollinisateurs, la plantation de haies brise-vent, de haies arbustives et de haies multistrates et le reboisement de zones en friche.

En effet, les impacts engendrés sont tangibles :  la réduction des odeurs, l’absorption des polluants dans l’air et la réduction des pesticides, des nutriments et des sédiments dans les cours d’eau.

« Les agricultrices et les agriculteurs de notre région investissent considérablement de ressources et de temps afin d’assurer une saine gestion de l’environnement. Les pratiques agroenvironnementales développées dans le cadre du programme ALUS Montérégie sont des actions concrètes dans la lutte aux changements climatiques » – Julien Pagé, 1er vice-président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie et président du comité ALUS Montérégie.   

En 2016, la Fédération de l’UPA de la Montérégie met sur pied le PREMIER programme de rétribution en agroenvironnement au Québec, grâce au soutien d’ALUS Canada. À ce jour, le programme ALUS Montérégie regroupe 122 fermes. Ensemble, elles consacrent plus de 121,8 ha de terres agricoles à l’aménagement de biens et de services écosystémiques dans 14 MRC et 59 municipalités en Montérégie.

« Les productrices et producteurs agricoles occupent une position privilégiée pour offrir des solutions qui répondent à certains des défis les plus urgents de notre époque, notamment les changements climatiques et la perte de la biodiversité. ALUS propose une façon unique d’améliorer l’environnement : travailler avec les agricultrices et agriculteurs pour assurer la pérennité de l’agriculture, de la faune, des espaces naturels aux profits des collectivités et des générations futures » – Bryan Gilvesy, président-directeur général d’ALUS Canada.

ALUS Canada est un organisme à but non lucratif qui a déjà investi près de 16 M$ pour établir près de 43 000 ha et 35 programmes ALUS à travers le pays.

Candidatures recherchées pour 2022
Les agricultrices et agriculteurs de la Montérégie intéressé(e)s à améliorer l’environnement grâce à des aménagements sur leurs terres peuvent soumettre leur candidature en remplissant le formulaire en ligne à : https://www.upamonteregie.ca/alus-monteregie/

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


17 mai 2024

Trudeau se réjouit de la participation de Loblaw au code de conduite des épiceries

Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré vendredi qu’avec l’adhésion du plus grand épicier canadien, le code de conduite des épiceries a beaucoup plus de chances d'être une réussite.  Jeudi, Loblaw a annoncé qu'elle signerait le code de conduite des épiceries, après des mois de négociations visant à clarifier certaines parties de ...

16 mai 2024

Le ministre Pierre Fitzgibbon pense qu’il faudrait monter les taxes sur l’essence

Le ministre de l'Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, Pierre Fitzgibbon, pense qu’il faudrait monter les taxes sur l'essence. Il a fait cette déclaration alors qu'il annonçait que son gouvernement allait mettre fin au prix plancher sur le carburant afin d'en réduire le coût à la pompe. Questionné par un journaliste à savoir pourquoi son ...

16 mai 2024

Reprise de la négociation: la FIQ se dote d'un nouveau plan de mobilisation

La FIQ s'est réunie lundi et mardi pour se doter d'un nouveau plan de mobilisation, dans le but d'appuyer sa négociation relancée avec Québec. Elle souhaite ainsi disposer d'un levier pour maintenir la pression sur le gouvernement. Cette reprise de la négociation a été rendue nécessaire après le rejet de l'entente de principe par les membres de ...