Publicité

15 novembre 2020 - 12:00

Le 6 novembre

Yves-François Blanchet participe à l'inauguration de la sculpture parenthèses

Par Salle des nouvelles

Le vendredi 6 novembre se tenait au musée des Beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, l’inauguration de la sculpture Parenthèses du regroupement des artistes professionnels de Mont-Saint-Hilaire (R.A.P). 

« Treize artistes ont partagé leur immense talent afin que cette œuvre puisse voir le jour dans un contexte où l’ensemble des Québécois et Québécoises vivent dans l’incertitude », souligne Yves-François Blanchet.

Le député fédéral de Beloeil-Chambly salut le travail exemplaire de l’homme derrière la fondation de ce regroupement d’artistes professionnels qui fête son 25e anniversaire ainsi que la création du Musée des Beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, André Michel.

Autrefois nommé le Musée d’Arts de Mont-Saint-Hilaire, cet établissement a été construit en lien avec la bibliothèque et à côté de l’hôtel de ville en novembre 1995. La toute première exposition fut consacrée à Ozias-Leduc.

En 1997, sous la présidence d‘honneur de la ministre de la Culture Louise Beaudoin ainsi que le député de Borduas Jean-Pierre Charbonneau, un monument fut érigé devant l’hôtel de ville de Mont-Saint-Hilaire, autre création signée du collectif. Elle eut pour but de soutenir et d’encourager la démocratie participative.

Sous la direction de Mme Chantal Millette, directrice générale du musée des Beaux-arts de Mont-Sait-Hilaire, cet évènement fut une réussite. « Investir dans la culture n’est pas un luxe. Les artistes ont besoin d’être entendus, exposés et surtout valorisés ! » tient à rappeler Yves-François Blanchet.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.