Publicité

14 novembre 2020 - 12:00

Pour son 25e anniversaire

Le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire se dote d'une nouvelle identité visuelle

Par Salle des nouvelles

Les membres du conseil d’administration et l’équipe du Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire sont heureux de dévoiler le changement d'identité visuelle de l'institution muséale.

À l’occasion de son 25e anniversaire, célébré ce 15 novembre, l’institution muséale souligne la fin des travaux de rénovations en revisitant son image.

Pour réaliser cet important projet, la conception du logo a été confiée à celui que plusieurs surnomment l’homme qui plantait des musées, son fondateur, l’artiste bénévole André Michel. Quant à l’adaptation graphique, c’est la talentueuse créatrice et artiste visuelle, partenaire de longue date, madame Nicole de Passillé, qui fût mandatée.

L’image de marque d’un organisme, d’une entreprise, est primordiale dans sa relation avec ses membres et partenaires. Le logo est souvent le premier contact avec le public ; il doit marquer l’imaginaire pour laisser une impression durable, lui permettant de se démarquer dans le temps, autant que dans l’espace visuel et médiatique. ‘’Par sa facture contemporaine, ce nouvel emblème s’inscrit dans une volonté commune d’actualisation pour le conseil d’administration, la direction, l’équipe et les partenaires du MBAMSH’’, mentionne la directrice générale, madame Chantal Millette.

D’emblée, la composition issue des 25 carrés, évoque les années parcourues depuis la fondation du musée pour former un ensemble solide, flexible et ludique. L’observateur y fera naturellement le parallèle avec les fonctions de l’institution qui sont de préserver, diffuser et d’éduquer aux différentes formes et pratiques d’expressions des beaux-arts. Les couleurs rappellent la palette de l’artiste, d’où se détachent les carrés noirs formant un M pour musée, montagne et Mont-Saint-Hilaire.

De ce choix de couleurs saturées, tonifiées par le contraste en noir et blanc du damier, ressort le lien évident avec l’art contemporain québécois, issu des terres de Saint-Hilaire, représenté en qualité et en abondance au sein de la collection du musée régional. Plus globalement, le recours aux petits carrés, pareils aux points amalgamés des pixels qui composent les images numériques, fait référence à l’amorce du virage entamé peu avant la pandémie, soit le développement de l’offre virtuelle du Musée, incontournable allié pour les 25 années à venir.

Le Salon d’automne 2020 – Les 150 variations du confinement, sera présenté dès la réouverture du Musée prévue pour le 24 novembre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.