Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Bilan provisoire

Démantèlement d’un réseau majeur de production et de distribution d’amphétamines

durée 07h28
26 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Catherine Deveault

Dans ce qui s’annonce comme une saisie d’une ampleur sans précédent, les policiers de la Division du crime organisé du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) procèdent, depuis hier matin, au démantèlement d’un réseau majeur de trafic et de production d’amphétamines dans le Grand Montréal et plusieurs régions du Québec.

Plus de 6,5 millions de comprimés d’une valeur approximative de 32,5 M$ ont été saisis jusqu’à présent.

Faits saillants

L’opération de démantèlement, qui a débuté aux petites heures du matin, découle d’une enquête amorcée en septembre 2021 par l’équipe Antigang de la Division du crime organisé du SPVM. Au total, 28 perquisitions ont eu lieu, aujourd’hui, à Montréal, à Laval, dans les Laurentides, en Montérégie, dans le Centre-du-Québec et en Mauricie. On parle notamment de perquisitions majeures dans l’arrondissement de Saint-Léonard, à Boucherville, à Chambly, à Val-David, à Yamachiche, à Lanoraie, à Saint-Anne-des-Plaines, à Saint-Hubert, à Sainte-Thérèse et à Belœil.

Parmi les lieux perquisitionnés, on compte plusieurs entrepôts. Les installations ciblées servaient soit de lieu de production d’amphétamines, de lieu d’entreposage ou les deux. Les perquisitions ont permis, jusqu’à maintenant, l’arrestation de huit suspects et la saisie de :

  • 6,5 millions de comprimés d’amphétamines ;
  • 21 armes à feu ;
  • 500 kg de poudre de méthamphétamine ;
  • 6 presses pour la fabrication de comprimés ;
  • Plus de 300 000 $ en argent comptant.

L’enquête policière a permis de découvrir que ce réseau majeur parvenait à écouler pour environ 5 M$ d’amphétamines par semaine à travers la province. C’est donc environ un million de comprimés par semaine qui sont ainsi retirés de la circulation grâce aux frappes policières réalisées aujourd’hui.

« Pour faire de l’argent, le crime organisé a recours à des activités criminelles, dont le trafic de stupéfiants, la fraude, la traite de personnes et le proxénétisme. En s’attaquant aux revenus du crime organisé comme nous avons réussi à le faire aujourd’hui, on s’attaque au pouvoir d’achat des criminels, notamment pour faire l’acquisition d’armes à feu », a expliqué le commandant de la Division du crime organisé du SPVM, Francis Renaud.

Un total de 280 policiers ont participé à l’opération de démantèlement, à laquelle la Sûreté du Québec et différents corps municipaux ont apporté leur soutien.

Un bilan complet des perquisitions sera rendu public par le SPVM au cours de la journée de demain (26 mai).

Les amphétamines sont des drogues de synthèse particulièrement populaires auprès des jeunes. On les retrouve sous forme de capsules, de poudre ou de comprimés en différentes couleurs et formes. Elles peuvent entraîner de graves risques pour la santé.

Poursuite de l’enquête et arrestations additionnelles à venir

Cette opération policière majeure est réalisée en deux phases. La première consiste à l’interruption des activités criminelles et aux multiples perquisitions réalisées hier. La seconde phase visera à procéder à d’autres arrestations au sein du réseau démantelé, à partir notamment de la preuve recueillie hier.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le Bureau de la concurrence enquête sur les pratiques de l'APCIQ

Le Bureau de la concurrence pourra poursuivre son enquête sur l'Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) et sa filiale, la société Centris. La Cour fédérale du Canada a en effet rendu une ordonnance enjoignant l'association à fournir des documents et des renseignements écrits. Le Bureau de la concurrence s'intéresse ...

Un automobiliste meurt coincé dans son véhicule qui avait pris feu

Un automobiliste est mort coincé dans son véhicule qui avait pris feu après une sortie de route survenue mardi après-midi à Saint-Jacques-le-Mineur, en Montérégie. L'accident s'est produit vers 13h15 sur l'autoroute 15 en direction sud, à la hauteur de la petite municipalité située près de Saint-Jean-sur-Richelieu. Pour une raison qui demeure ...

Québec: détérioration en un an du bilan routier en 2022 et par rapport à 2017-2021

Le bilan annuel que dresse mardi la Sûreté du Québec (SQ) en matière de sécurité routière montre une détérioration de plusieurs données en 2022, non seulement par rapport à l’année précédente, mais aussi en comparaison avec les moyennes calculées de 2017 à 2021. Par exemple, il y a eu 266 collisions mortelles l’année dernière, alors qu’il y en a ...