Publicité

10 décembre 2021 - 12:00

Le 4 décembre

Retour sur l'Opération nationale concertée Alcool-Drogues au volant

Par Catherine Deveault

Le 4 décembre dernier, entre 22 h et minuit, les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC Rouville, en collaboration avec la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent, ont effectué une opération dans le cadre du lancement de l’ONC Alcool-drogues au volant 2021, à Richelieu.

Plus précisément, les policiers ont effectué un contrôle routier à l’intersection de route 122 et du rang de la Savane. Lors de cette opération, près de 750 conducteurs de véhicules ont été interpellés, une personne a dû se soumettre au test de l’appareil de détection approuvé (ADA), une personne a dû se soumettre aux épreuves de coordination de mouvements (ECM) et aucune arrestation n’a été effectuée pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux. De plus, aucun constat d’infraction n’a été émis relativement à la mesure alcoolémie zéro.

La Sûreté du Québec rappelle que la capacité de conduite affaiblie par l’alcool et/ou la drogue demeure l’une des causes principales de collisions mortelles au Québec.

Les opérations policières intensifiées dans le cadre de l’ONC Alcool-Drogues au volant se poursuivront jusqu’au 3 janvier 2022.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.