Publicité

3 juin 2020 - 16:00

Sur un total de 2,5M$ aux Centraide du Québec

La Fondation Lucie et André Chagnon aide les jeunes marginalisés du territoire Richelieu-Yamaska

Par Salle des nouvelles

Centraide Richelieu-Yamaska a reçu 11 demandes de projets visant les jeunes du territoire. En tout, c’est 117 562$ qui seront distribués aux organismes qui ont présenté des plans créatifs afin de s’adapter à la situation actuelle.

La Fondation Lucie et André Chagnon a octroyé 2,5 M$ aux Centraide du Québec pour soutenir les jeunes isolés et marginalisés dans le contexte de la COVID-19 pour leur donner un maximum de chances de réussite.

Maintenir le contact 

Les champs d’action visé par la fondation sont d’établir et maintenir le contact avec les jeunes isolés et marginalisés, accompagner les jeunes en offrant un soutien pédagogique et psychosocial, fournir l’accessibilité aux outils et équipements informatiques, donner la capacité aux organismes communautaires et intervenants de développer et maintenir des solutions pour soutenir les jeunes.

« Nous sommes très heureux de constater que les organismes de notre territoire sont proactifs et désirent s’adapter et maintenir leurs services afin de ne pas laisser nos jeunes sans soutien ou sans ressources. Les fonds seront déposés rapidement pour que chacun des projets puissent démarrer incessamment », a mentionné Louis Héroux, directeur général de Centraide Richelieu-Yamaska.

Voici la liste des organismes bénéficiaires : Auberge du Cœur Le Baluchon (St-Hyacinthe), CommunEcole (Cowansville, Granby, Waterloo), Maison des Jeunes de Farnham, Maison des jeunes de Granby, Maison des jeunes de Marieville (l’Adrén’Ado), Maison des jeunes de Saint-Hyacinthe, Maison des jeunes des Quatre Fenêtres (Beloeil et Mont-Saint-Hilaire), Maison des jeunes La Traversée (Saint-Marc-sur-Richelieu), Maison des jeunes Le Chalet (St-Alphonse-de-Granby), Maison des jeunes des Quatre Lieux (Saint-Césaire) et l’organisme Le Satellite (Saint-Hyacinthe).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.