Publicité

2 novembre 2020 - 13:00

« Plus que jamais, nous devons offrir un semblant de vie normale aux enfants. » - Yannick Sénéchal

Le Club Récré-Action revient sur l'importance des loisirs en milieu scolaire

Par Salle des nouvelles

Le Club Récré-Action, qui a pour mission de divertir les jeunes du primaire dans leur milieu scolaire, rappelle l’importance des activités de loisirs et leurs bienfaits sur la santé mentale et physique des enfants âgés de 5 à 12 ans.

« Plus que jamais, nous devons offrir un semblant de vie normale aux enfants », a affirmé le directeur Yannick Sénéchal. « Le Club Récré-Action peut donner un coup de main aux écoles en organisant au minimum des activités lors des journées pédagogiques. »

C’est plus d’une centaine d’activités parascolaires qui auraient dû démarrer cet automne et tout autant qui ont été annulés le printemps dernier. Le Club Récré-Action a donc dû revoir son modèle d’affaires dans les derniers mois.

L’équipe a mis sur pied une nouvelle offre afin de divertir à distance les jeunes et donner un coup de main aux parents. De nouveaux cours s’adressant aux différents membres de la famille sont maintenant offerts de manière virtuelle : Famille en forme, Apprenti magicien et Apprendre à rapper.

Le lancement a eu lieu dans les dernières semaines et les inscriptions sont présentement en cours. Le programme Garde & Vous permet de trouver une gardienne, une nounou ou une aide à la maison plus facilement.

Finalement, toujours dans le but de se diversifier, l’organisation a lancé au début de l’été son premier camp de jour et s’est mis à offrir des cours de cuisine dans ses locaux.

Au départ, la mission première de l’entreprise était de faire bouger les élèves du primaire de la Montérégie sur l’heure du dîner ou à la fin des classes afin d’alléger la routine des familles les soirs de semaine. Aujourd’hui, l’organisation prône la découverte et la création des passions en proposant une offre de service qui n’est plus uniquement basée sur le sport.

« Tous les intervenants s’entendent sur la nécessité de nos services. On voit tout le bonheur et tous les bienfaits que nous pouvons offrir aux enfants. Comme c’est à leur âge qu’on apprend à se connaître et qu’on découvre ce qu’on aime, notre travail prend tout son sens. » a conclu le directeur Yannick Sénéchal.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.