Publicité
24 mars 2020 - 14:30

Billet

Mon citronnier est en fleur

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Il parait que les arbres fruitiers produisent quand ils sont stressés. Pourtant je regarde mon citronnier dans son pot à profiter de chaque rayon de soleil qu’il peut attraper, il ne m’a pas l’air stressé du tout. 

J’ai même une petite lime qui tente, tant bien que de mal de pousser. Nous sommes en pleine crise mondiale avec ce foutu coronavirus et pourtant, mon petit arbre s’en balance totalement et m’offre un petit espoir. Un petit signe que la vie continue. 

Étrangement, j’ai envie de m’accrocher à ce petit espoir. En fait non, j’ai besoin de m’y accrocher. Aussi minime qu’il soit, il met de la beauté et de la lumière dans toute cette nouvelle réalité qui nous est totalement inconnue et troublante. 

Le wakeup call qu’on avait besoin ?

Je vous mentirais si je vous disais que je n’ai pas peur. J’ai la chienne comme on dit. Mais en même je me demande si tout cela n’était pas, qu’en fait, le wakeup call qu’on avait besoin. On dit que le ciel de la Chine retrouve sa couleur d’origine, et ce, pour la première fois depuis des années. La qualité de l’air devrait s’améliorer à plusieurs endroits sur le globe et moi, mon citronnier me donne une lime. 

You may say I’m a dreamer

N’est-ce pas là des signes qu’il était temps que nous nous arrêtions ? 

Le ralentissement de l’activité humaine semble donner un break à la planète, qui elle, semble reprendre son souffle pour enfin nous montrer ses vraies couleurs. 

Ne devrions-nous pas y voir des signes qu’en tant que société, il est temps de revoir nos priorités, nos valeurs ? La vie nous oblige à réapprendre à vivre avec moins. Nous oblige à revoir nos besoins. La vie nous force à nous arrêter et à réfléchir. Prenons, donc ce temps pour bien faire les choses cette fois. Revenons à la base, à l’essentiel. 

Prenons ce temps pour faire comme mon citronnier et juste aller chercher le meilleur de ce que la vie a à nous offrir pour mieux fleurir et pour qu’à la fin, nous puissions offrir aux autres, le meilleur de nous-mêmes.   

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.