Publicité
27 septembre 2019 - 09:00

Chef du Bloc Québécois et candidat

Yves-François Blanchet, toujours très actif dans Beloeil-Chambly

Par Salle des nouvelles

Après sa tournée des maires et mairesses (2 septembre), l’inauguration de son local électoral à Beloeil (11 septembre), sa rencontre avec des groupes de citoyens amis de la rivière Richelieu (14 septembre), sa conférence de presse sur les pesticides à Saint-Mathias-sur-Richelieu, son investiture au Centre culturel de la Pointe-Valaine à Otterburn Park (18 septembre), le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, est toujours très présent dans Beloeil-Chambly, où il se présente à titre de candidat.

Le lundi 23 septembre, il a d’abord pris part à un déjeuner organisé par la Corporation de développement communautaire de la Vallée-du-Richelieu (CDCVR) afin d’échanger avec les représentants des principaux organismes communautaires de la région. Ce déjeuner-causerie avait pour objectifs de mieux comprendre les enjeux locaux en matière de développement communautaire et de permettre aux intervenants d’exposer leurs préoccupations aux différents partis politiques présents.

En après-midi, M. Blanchet a ensuite eu l’occasion de s’entretenir avec les mairesses de deux municipalités de sa circonscription : Caroline Gagnon, mairesse de Marieville, et Alexandra Labbé, mairesse de Chambly. Ces rencontres s’inscrivent dans la grande tournée des élus des municipalités de Beloeil-Chambly entreprise par le candidat bloquiste afin de comprendre les réalités, problématiques et défis des communautés de sa circonscription et d’ainsi leur apporter le soutien le plus efficace à titre de futur député fédéral.

M. Blanchet a évidemment profité de l’occasion pour saluer et discuter avec les électrices et électeurs rencontrés au passage. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.