Publicité

26 mai 2020 - 10:00

PANDÉMIE COVID-19

L’installation de climatiseurs devancée dans les CHSLD pour faire face à la chaleur intense

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Québec va devancer l’installation de climatiseurs qui était prévue en juin dans les CHSLD de la province grâce à un budget spécial de 30 M$ pour faire face à la vague de chaleur intense qui s’annonce.

C’est ce qu’ont indiqué hier le premier ministre François Legault et la ministre de la Santé et des Services sociaux Danielle McCann, tout en admettant que ce ne soit pas simple.

« Au début de notre mandat, on avait réservé un budget spécial d’une trentaine de millions de dollars pour ajouter des zones climatisées où il n’y en a pas, mais on n’avait évidemment pas prévu la pandémie de COVID-19, a souligné M. Legault. Ce sont 97 % des CHSLD du Québec qui ont actuellement ces zones, mais pour les utiliser, les patients devront être sortis de leurs chambres pour les amener là. On travaille présentement pour que 100% des CHSLD aient une zone climatisée pour regrouper les résidents quand il y aura des journées de chaleur extrême, mais honnêtement, il y a encore du travail à faire. »

Unités extérieures

Quant au plan qui sera déployé pour ajouter des unités, la ministre McCann a quant à elle souligné que plusieurs édifices abritant des CHSLD sont vétustes et ne peuvent pas supporter une charge électrique supplémentaire.

« Il y a cependant des unités extérieures qui existent, a indiqué la ministre, qu’on peut positionner dans certains cas face aux fenêtres. Ça va se faire à court terme. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.