Publicité

3 juin 2020 - 14:00

Infrastructures

Pour assurer la relance économique du Québec, 202 projets sont accélérés

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Parce qu'il est du « devoir de l'État de faciliter la reprise économique » en cette crise du coronavirus, le gouvernement du Québec vient de déposer un projet de loi qui permettra d'accélérer la mise en oeuvre de 202 projets d'infrastructures publiques.

L'annonce a été faite aujourd'hui par le ministre responsable de l'Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor, Christian Dubé et son collègue ministre des Finances, Eric Girard.

« Notre gouvernement pose un geste responsable aujourd'hui. Le secteur public doit prendre plus de place », de dire le ministre Dubé qui évalue que les mesures seront bien accueillies par la population québécoise.

Les projets accélérés identifiés comme prioritaires et qui ont « un potentiel de créer de la richesse dans toutes les régions », se retrouvent dans cinq catégories:

· 39 projets en éducation, notamment rénovation et construction d'écoles primaire et secondaire;

· 90 projets en santé, notamment rénovation et agrandissement de certains CHSLD et hôpitaux;

· 34 projets routiers, comme la réfection de ponts:

· 16 projets de transport collectif, comme le REM et certaines lignes du métro de la région métropolitaine;

·  23 projets divers, comme le réseau ferroviaire de la Gaspésie et la ligne Appalaches-Maine d'Hydro-Québec.

Christian Dubé a souligné que cette accélération allait s'effectuer dans le respect  notamment des questions environnementales, d'aménagement du territoire et de  l'intégrité du développement urbain.

En réponse aux journalistes, il a précisé que dans les démarches de mise en branle de ces projets, le processus d'appel d'offres « serait amélioré. »

Pour sa part, le ministre des Finances, Éric Girard, présentera le 19 juin un énoncé complémentaire sur l'état des finances publiques alors que le bilan financier ne viendra qu'à l'automne.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.