Publicité

7 octobre 2020 - 17:00

Hausse des hospitalisations dues à la COVID-19

François Legault veut sauver le réseau de la santé

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Le premier ministre François Legault a insisté sur sa volonté de sauver le réseau de la santé lors de sa conférence de presse aujourd'hui.

« En ce moment je ne veux pas être populaire, je veux sauver notre réseau de la santé » a exprimé M. Legault. 

Il a annoncé que depuis les deux dernières semaines, le nombre d'hospitalisations a doublé, passant de 168 à 409. Selon lui, il est important d'agir afin d'éviter que ce chiffre double à chaque deux semaines afin d'éviter une situation ingérable par le réseau de la santé. 

« Cela entrainerait des risques réels de rupture et on ne pourrait pas soigner tous les Québécois. », a précisé le premier ministre. « Alors on a pas le choix, il faut fermer des endroits comme les restaurants ou les salles de sports pour sauver notre réseau de la santé. »

Il a aussi ajouté que face aux décisions prises pour les écoles, il est impossible de plaire à tout le monde. « Nous voulons protéger les élèves te protéger le travail des Québécois » a affirmé François Legault. Qui plus est, aucune fermeture des écoles n'est en prévision. 

Enfin, le premier ministre a conclu son discours en s'adressant à tous les Québécois : « On reste chez nous, on va à l'école, on va travailler et sinon on reste chez nous ! »

Par ailleurs, Dr Horacio Arruda, directeur national de la santé publique, demande à tous de ne pas rendre visite aux grands-parents pour l'Action de grâce.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.