Publicité

15 décembre 2020 - 07:00

Député de Pierre-Boucher – Les Patriotes – Verchères

Une session parlementaire parsemée de victoires et de solidarité pour Xavier Barsalou-Duval

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

À l’approche du congé des fêtes, le député de Pierre-Boucher – Les Patriotes – Verchères, Xavier Barsalou-Duval, dresse le bilan de sa dernière session parlementaire et adresse ses vœux à la population.

Le député a mis le gouvernement libéral sur la défensive avec ses nombreuses interventions au cours de la dernière session. En effet, il a posé pas moins de 31 questions en Chambre, fait 62 interventions en comité et déposé une pétition de 33 000 noms et le projet de loi C-249 sur le remboursement des billets d’avion.

« Si je n’avais pas sans cesse talonné Marc Garneau, je suis persuadé que jamais le ministre des Transports n’aurait annoncé le 8 novembre dernier que les compagnies aériennes devront désormais rembourser leurs clients pour pouvoir profiter de l’aide gouvernementale. Il était temps ! Le Canada a fini par se résoudre à faire ce que toute la planète avait décidé de faire depuis 10 mois déjà. Maintenant, il lui reste à terminer les négociations entreprises afin que tous soient enfin remboursés », indique le député bloquiste.

Actif dans la circonscription malgré tout

En raison de la COVID-19 et de la nécessité de limiter au maximum les interactions sociales, le député a fortement réduit sa présence terrain, mais a tout de même tenu à participer à certains incontournables comme l’inauguration du café-bistro Chez Nelson, l’ouverture officielle de la maison Gilles-Carle, le jour du Souvenir, la commémoration de la victoire des Patriotes à Saint-Denis-sur-Richelieu, le dévoilement d’une plaque sur les lieux du champ de bataille de Saint-Charles-sur-Richelieu et le fameux Bazar Saint-Sébastien

« C’est bien sûr à contrecœur que je n’ai pas pu être davantage auprès de mes concitoyens physiquement, mais ce n’est que partie remise pour 2021. J’ai bien hâte de retrouver tout le monde après ce passage difficile, » affirme monsieur Barsalou-Duval.

Toujours au service des citoyens et des citoyennes

Même si le volume d’appels au bureau de circonscription a considérablement diminué par rapport à la frénésie du printemps dernier, le député et son personnel continuent à résoudre les problèmes auxquels sont soumis les citoyens qui transigent avec l’administration fédérale au quotidien.

« J’ai été particulièrement touché par le cas de ces jeunes mères qui se retrouvent sans aucun soutien financier après leur congé de maternité alors qu’elles sont pourtant en droit de recevoir la prestation de relance économique (PCRE). Tout cela parce que les fonctionnaires à Ottawa n’ont pas reçu de directives claires de la part du gouvernement », déplore le député de Pierre-Boucher — Les Patriotes — Verchères.

« En terminant, je tiens à inviter les citoyennes et les citoyens de la circonscription à avoir une pensée pour nos aînés et nos personnes seules à l’occasion des vacances des fêtes afin de briser leur isolement et qu’ils passent eux aussi un joyeux Noël. C’est eux qui ont pris soin de nous lorsque nous étions plus jeunes et maintenant, c’est à notre tour de faire de même. On leur doit bien ça ! », conclut Xavier Barsalou-Duval.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.