Publicité

8 avril 2021 - 18:43 | Mis à jour : 20:24

COVID-19

Vaccination : « C’est la première fois de ma vie que je suis content de voir des files d’attente », dit Legault

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Même si dans certaines régions comme le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la santé publique a décidé de mettre fin à la possibilité de recevoir une dose du vaccin AstraZeneca sans rendez-vous pour les 55 ans et plus pour éviter des files d’attente, le premier ministre François Legault et son ministre de la santé Christian Dubé se sont réjouis aujourd’hui d’avoir vu autant de gens se présenter pour recevoir une première dose.

C’est la preuve que la vaccination avance bien, a déclaré le premier ministre.

« C’est extraordinaire le travail de vaccination qui est fait, a souligné François Legault. Ce matin, on a commencé à offrir le vaccin AstraZeneca à ceux et celles qui voulaient bien le recevoir en toute connaissance de cause et je pense que c’est la première fois de ma vie que je suis content de voir des files d’attente. La santé publique va s’ajuster pour revenir avec des rendez-vous, mais je veux dire bravo à tous les PDG de CISSS ou de CIUSSS et tous les organisateurs, tous ceux qui vaccinent. Ils se sont virés de bord en quelques jours. »

Son ministre de la Santé, Christian Dubé, a abondé dans le même sens.

« Ça a été un vif succès, a indiqué le ministre Dubé. Je remercie les Québécois d’avoir réagi aussi rapidement. J’ai demandé à tous les PDG de direction régionale d’être créatif et certains ouvrent jusqu’à minuit ce soir. On va apprendre de cet engouement. On pensait jamais qu’on verrait autant de files d’attente et qu’on serait aussi content. On va s’ajuster dans les prochains jours. »

Questionné sur les nombreux chiffres qui ont circulé quant aux nombres de plages horaires pour des rendez-vous qui ne sont pas occupés, le ministre a tenu à clarifier la situation.

« Sur mon tableau de bord, il y a 31,000 rendez-vous ouverts durant les 7 prochains jours et de ce nombre, 9,000 sont dans les pharmacies. Il en reste environ 20,000 pour les 17 régions du Québec. On vaccine en ce moment au moins 300,000 personnes et on a une marge de manœuvre pour toutes les régions du Québec. C’est le minimum qu’on peut avoir. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.