Publicité

13 juillet 2021 - 15:00

Yves-François Blanchet satisfait de la décision de Telus

Annulation de la construction d'une tour de télécommunication

Par Catherine Deveault

Le député de Beloeil-Chambly, Yves-François Blanchet salue la décision du Groupe Telus de ne pas construire la tour de télécommunication auparavant prévue en bordure du bois des Bosquets Albert-Hudon, au pied du Mont-St-Hilaire, comme il le planifiait depuis plusieurs années.

« Je suis heureux de constater que les interventions, rencontres et discussions auxquelles nous avons participé avec insistance suite à notre engagement à cet effet ont permis une reprise du dialogue et mené à cette décision. Les entreprises doivent tenir compte de l’acceptabilité sociale. Elles doivent respecter et même prioriser les juridictions québécoises et municipales en matière d’aménagement du territoire et d’environnement tout en collaborant avec les élus et en consultant la population.  C’est une décision sage et respectueuse de Telus. Je la salue. » a déclaré le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet.

Rappel des faits 

Quelques semaines après l’élection canadienne, un jugement de la Cour fédérale du 9 décembre 2019 rejetait la demande de la Ville d’Otterburn Park visant à contester la décision du ministère de l’Innovation, des Sciences et Développement économique du Canada autorisant Telus à implanter une tour de télécommunication en bordure du bois des Bosquets Albert-Hudon, au pied du Mont-St-Hilaire.

Le député de Beloeil-Chambly a rapidement proposé une rencontre avec la Ville et Telus afin de reprendre le dialogue. « J’ai insisté pour la suspension de toute activité ayant pour objet de préparer la construction de la tour de télécommunication litigieuse jusqu’à une telle rencontre. », précise Yves-François Blanchet.

Le projet suscitait une très vive opposition parmi les citoyens du secteur qui voyaient un paysage unique être ainsi affecté par un équipement dont les vertus esthétiques sont incertaines. De plus, de nombreux citoyens qui n’étaient pas directement affectés s’inquiétaient qu’on puisse ainsi simplement invoquer une juridiction fédérale pour faire fi de l’acceptabilité sociale, comme d’ailleurs des juridictions québécoises et municipales en matière d’environnement et d’aménagement du territoire. 

Le député Blanchet est intervenu de nouveau, le mercredi 25 mars 2020, afin de faire stopper les initiatives qui visaient à ériger la tour de télécommunications. À la suite des nouvelles discussions et d’une réflexion interne, Telus a accepté de suspendre les travaux et de reprendre le dialogue avec la Ville.

« Je suis heureux d’avoir contribué à la décision d’annuler le projet d’installation d’une tour de télécommunication.  Cela veut dire que si l’entreprise souhaite démarrer un autre projet, elle devra recommencer le processus du début.  Ça veut dire aussi s’assoir avec la municipalité et consulter les citoyens. C’est une excellente nouvelle pour les citoyens d’Otterburn Park et de la circonscription. », a conclu le député de Beloeil-Chambly, Yves-François Blanchet.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.