Publicité

7 octobre 2021 - 12:00

COVID-19

Un aperçu des différents types de passeport vaccinal au Canada

Par La Presse Canadienne

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé qu’une preuve de vaccination ou un test négatif de COVID−19 seront obligatoires pour les personnes voyageant en avion et en train avant la fin du mois d’octobre. Tous les voyageurs devront être vaccinés à partir de la fin du mois de novembre. 

Voici un aperçu de ce que les provinces et les territoires ont mis en place comme programmes de preuve de vaccination, ou leur absence.

Colombie−Britannique

Les résidents de la Colombie−Britannique ont besoin d’une carte de vaccination pour entrer dans les restaurants, les boîtes de nuit, les événements sportifs payants ainsi que les événements organisés comme les mariages. Les gens doivent prouver qu’ils ont reçu au moins une dose de vaccin pour entrer dans les gymnases, les centres de mise en forme ainsi que les casinos. 

À partir du 24 octobre, la population âgée de 12 ans et plus devra avoir été complètement vaccinée au minimum sept jours avant cette date. Les employés du gouvernement provincial dans les services essentiels ou les ministères doivent également être complètement vaccinés d’ici le 22 novembre, ce qui affecte environ 30 000 travailleurs. Tous les employés des établissements de soins de longue durée et de résidence−services doivent avoir reçu leurs deux doses de vaccination avant le 12 octobre.

Alberta

L’Alberta a introduit son programme d’exemption de restrictions le 20 septembre. Les entreprises et les organisateurs d’événements qui vérifient les clients pour une preuve de vaccination ou un récent test de COVID−19 négatif sont exemptés des limites de capacité et autres restrictions imposées par la santé publique albertaine, bien qu’ils doivent toujours exiger le port du masque. Par exemple, les restaurants n’exigeant pas de preuve de vaccination sont limités à servir les clients uniquement à l’extérieur. 

Saskatchewan

La Saskatchewan a présenté son passeport vaccinal le 1er octobre. La preuve de vaccination s’applique aux boîtes de nuit, bars, casinos, cinémas, musées, restaurants intérieurs ainsi qu’aux événements sportifs. Le passeport vaccinal n’est pas requis pour les services publics, les magasins de détail ou les épiceries, les lieux de culte, les hôtels ou les événements sportifs amateurs sans billet. Les personnes qui ne sont pas vaccinées peuvent présenter un test de COVID−19 négatif.

Manitoba

Le Manitoba a lancé sa carte de vaccination − à la fois numérique et physique − en juin. La carte est requise pour entrer dans de nombreux lieux, tels que les événements sportifs et les concerts payants, les théâtres et cinémas en salle, les restaurants, y compris les patios, les discothèques, les gymnases et les casinos. Certains autres événements, tels que les services religieux en salle, les pow−wow autochtones, les mariages et les funérailles, sont assujettis à des limites de capacité inférieures s’ils permettent aux personnes non vaccinées d’y assister.

Ontario

L’Ontario a exigé aux résidents âgés de 12 ans et plus qu’ils présentent une preuve de vaccination ainsi qu’une pièce d’identité avec photo émise par le gouvernement à compter du 22 septembre. Ils pourront ainsi accéder aux zones intérieures des restaurants et des bars, des boîtes de nuit, des espaces de réunion et d’événements, des gymnases et des théâtres. 

À partir du 22 octobre, les résidents de l’Ontario recevront un code QR qui servira de preuve de vaccination, que les entreprises pourront numériser à l’aide d’une application gouvernementale. La preuve de vaccination ne sera pas requise pour accéder à certains services, y compris les magasins de détail et les salons de coiffure.

Québec

Le 1er septembre, le Québec a lancé son passeport vaccinal obligatoire qui est nécessaire pour accéder à certaines activités et entreprises non essentielles, notamment les bars, les salles à manger de restaurants, les gymnases, les festivals, les sites sportifs, les cinémas et autres événements à grande échelle. La mesure s’applique également à toutes les activités sportives en salle et en plein air qui impliquent un contact prolongé. La preuve de vaccination peut être téléchargée sur un téléphone intelligent avec l’application VaxiCode, présenté en format PDF ou en format papier.

Nouveau−Brunswick

La preuve de vaccination au Nouveau−Brunswick est en vigueur depuis le 22 septembre et exige que la population présente une preuve de vaccination complète accompagnée d’une pièce d’identité émise par le gouvernement afin d’accéder à certaines activités et services tels que les festivals à l’intérieur, les bars, les restaurants et les centres sportifs. La province travaille pour mettre en place un code QR affiché à l’aide d’un téléphone intelligent. Toute personne ou entreprise qui ne respecte pas la nouvelle réglementation peut être passible d’amendes allant de 172,50 $ à 772,50 $.

Nouvelle−Écosse

La Nouvelle−Écosse exige des résidents de 12 ans et plus qu’ils présentent une preuve de vaccination complète contre la COVID−19 pour «participer à des activités discrétionnaires, récréatives ou non essentielles» depuis le 4 octobre. Le système s’applique aux restaurants, gymnases, cinémas, théâtres, salles de concert et événements sportifs. La province dit qu’elle développera un processus pour les personnes qui ne peuvent pas être vaccinées pour des raisons médicales. 

Les preuves originales des dossiers de vaccination complets sont acceptables en format papier et numérique et doivent inclure le nom de la personne, la marque du vaccin reçu et la date à laquelle la personne a été vaccinée. La Nouvelle−Écosse prévoit de mettre en œuvre l’application VaxCheckNS plus tard en octobre, une application gratuite pour téléphone intelligent qui lit les codes QR.

Terre−Neuve−et−Labrador

Terre−Neuve−et−Labrador devrait annoncer les détails de son plan de passeport vaccinal le 7 octobre. Le premier ministre Andrew Furey a annoncé la semaine dernière que le passeport vaccinal de la province serait obligatoire pour «toutes les activités non essentielles», et les responsables ont déclaré que les consultations avec les propriétaires d’entreprises au sujet du système avaient commencé. 

M. Furey a déclaré que le passeport vaccinal de Terre−Neuve−et−Labrador serait calqué sur celui utilisé au Québec, en utilisant des codes QR. Un porte−parole du bureau du premier ministre de la province a dit que M. Furey avait également été en pourparlers avec des chefs religieux et que le gouvernement envisageait de rendre obligatoire l’utilisation du passeport vaccinal pour les activités de culte en personne.

Île−du−Prince−Édouard

Le programme de passeport vaccinal de l’Île−du−Prince−Édouard est entré en vigueur le 5 octobre. Le PEI Vax Pass Program est décrit par les autorités comme une mesure temporaire qui s’applique à toute personne âgée de 12 ans et plus. La population devra présenter une preuve de vaccination pour accéder à certains commerces, services et événements intérieurs et extérieurs. Pour l’instant, les résidents et les visiteurs de l’île doivent montrer leur carnet de vaccination émis par le gouvernement accompagné d’une pièce d’identité avec photo. Un code QR pour les résidents de l’Île est prévu dans les prochaines semaines.

Yukon

Le territoire lance un système d’identification en ligne du vaccin contre la COVID−19. Le premier ministre Sandy Silver a déclaré que les informations d’identification seront disponibles en ligne et aideront les résidents lorsqu’on leur demandera une preuve de vaccination dans d’autres juridictions, y compris lorsqu’ils voyagent. Le système donnera aux résidents la possibilité de recevoir une copie numérique ou d’imprimer une copie papier de leur preuve de vaccination.

Territoires du Nord−Ouest

Dans les Territoires du Nord−Ouest, les résidents peuvent demander leur carnet de vaccination, mais le territoire a déclaré qu’il ne créerait pas de système de passeport vaccinal.

Nunavut

Le Nunavut a déclaré qu’il n’aura pas son propre système de passeport vaccinal, mais qu’il se conformera aux exigences fédérales au fur et à mesure qu’elles seront décidées.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.