Publicité

15 décembre 2021 - 15:00

Mouvement Démocratie Nouvelle (MDN)

La réforme du mode de scrutin remis à l’ordre du jour

Par Mathieu Savard, Journaliste

Les membres du Mouvement Démocratie Nouvelle (MDN) se sont réunies en conférence cette semaine et ont réclamé à l’unanimité que le premier ministre François Legault place les intérêts d’une démocratie parlementaire plus haut.

Par ailleurs, le groupe, qui pilote la réforme du mode de scrutin depuis 1999, a accueilli deux personnalités importantes au sein de son conseil d'administration : le conseiller politique sur la réforme du mode de scrutin au cabinet de François Legault jusqu’à récemment, Jean-Benoit Ratté, et le co-fondateur de la Solution Étudiante Nationale pour un Scrutin Équitable (SENSÉ), Charles-Émile Fecteau de l’Université Laval.

« Ces deux personnes conjuguent jeunesse et expérience et le Conseil d’administration est heureux de les accueillir. Dans la période cruciale qui s’amorce, nous avons besoin de toutes les forces vives de la société québécoise! », a mentionné Jean-Pierre Charbonneau, président du MDN.

De son côté, Françoise David, la vice-présidente de l’organisme, a rappelé que le temps presse : « Pour honorer un engagement électoral majeur, le Premier ministre Legault doit faire débuter dès le mois de janvier prochain l’étude détaillée du projet de loi 39 qui vise à doter le Québec d’un mode de scrutin proportionnel mixte avec compensation régionale devant entrer en vigueur lors de l’élection générale d’octobre 2026 ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.