Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Lutte aux changements climatiques

Transition énergétique : éviter d'aller «trop vite, trop loin», selon Trudeau

durée 12h15
30 avril 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

L’ambition doit être au rendez−vous pour réaliser la transition énergétique, mais il faut éviter d’aller «trop vite, trop loin» afin d’obtenir l’adhésion des citoyens, croit Justin Trudeau. 

Le premier ministre participait à une séance de questions−réponses sur le dernier budget fédéral devant des membres du Conseil du patronat du Québec (CPQ), vendredi, à Montréal. 

Selon M. Trudeau, il vaut mieux parler de changements «fermes et déterminés» plutôt que de changements radicaux lorsqu’il est question de lutte contre le réchauffement climatique et de protection de la nature. 

Pour parvenir à une carboneutralité en 2050, «il faut surtout qu’on amène les citoyens avec nous», a−t−il affirmé. 

«Mais si on va trop loin, trop vite, et qu’on finit par perdre les familles qui ne voient pas comment elles vont payer leur loyer, l’épicerie ou s’occuper de leurs enfants, ils vont reculer dans le court terme. On a besoin que les gens réfléchissent dans le moyen et long terme dans leurs choix politique, économique, dans leurs investissements», a poursuivi M. Trudeau. 

La réduction des gaz à effet de serre doit se faire de façon à démontrer qu’il y a de la place pour tout le monde, de même que pour les familles défavorisées et les petites entreprises, a−t−il ajouté. 

«Si on ne trouve pas des façons de les aider, de les encourager et de leur permettre de faire ces investissements et transformations nécessaires pour l’environnement, on ne va pas y arriver, malgré tout le désir au monde de lutter contre les changements climatiques.

«Il faut être pratico−pratique, il faut être rationnel et raisonnable», a soutenu M. Trudeau qui répondait aux questions du président et chef de la direction du CPQ, Karl Blackburn, et de la présidente du conseil d’administration, Émilie Dussault.

Il a dit que son gouvernement tente «d’aller le plus rapidement possible» et d’agir sur le long terme.  

―――

Cet article a été produit avec le soutien financier des Bourses Meta et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Frédéric Lacroix−Couture, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


12 juin 2024

Les conservateurs votent contre la hausse d'impôt sur le gain en capital

Après huit semaines d'un silence assourdissant, les conservateurs ont finalement révélé mardi qu'ils sont contre la hausse d'impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, lorsque les libéraux ont forcé la tenue d'un vote spécifiquement sur cette mesure fiscale. Tous les autres partis ont voté pour. Prenant la parole à la Chambre des ...

10 juin 2024

Gains en capital: un vote aura lieu mardi, les yeux rivés vers les conservateurs

Les conservateurs de Pierre Poilievre devront prendre position au plus tard mardi concernant la mesure qui vise à augmenter l’impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, alors que les libéraux forceront un vote sur la motion de voies et moyens qu'ils ont déposée lundi. Lors d'un point de presse dans le foyer de la Chambre des communes, ...

7 juin 2024

Le gouvernement est ouvert à modifier le projet de loi sur les préjudices en ligne

Le ministre canadien de la Justice se dit ouvert à modifier la loi visant à protéger les Canadiens contre les méfaits en ligne, tandis que les conservateurs affirment que le gouvernement pourrait plutôt agir plus rapidement en modernisant les lois existantes. Le ministre de la Justice, Arif Virani, a présenté vendredi à la Chambre des communes sa ...