Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Scène fédérale

Poilievre ne sera pas du traditionnel dîner de la Tribune de la presse parlementaire

durée 15h22
19 octobre 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le chef conservateur, Pierre Poilievre, ne sera pas du traditionnel dîner de la Tribune de la presse parlementaire, samedi soir, un événement annulé depuis deux ans à cause de la COVID-19.

C'est la tradition pour les chefs de partis politiques fédéraux de tous horizons d'assister à cet événement. Ils y prononcent un discours souvent marqué par l'autodérision, mais ponctué aussi de piques à l'endroit de leurs adversaires et des journalistes.

Un porte-parole de M. Poilievre n'a pas expliqué la décision du chef conservateur de ne pas participer au gala, qui aura lieu samedi au Musée canadien de l'histoire, à Gatineau.

Son ancien patron et dernier premier ministre conservateur du Canada, Stephen Harper, avait lui aussi boudé l'événement lorsqu'il était au pouvoir, mais il y a déjà participé lorsqu'il était chef de l'opposition officielle.

Rona Ambrose, qui a été cheffe par intérim du Parti conservateur après le départ de M. Harper, avait renoué avec la tradition. Andrew Scheer, qui a dirigé le parti de 2017 à 2019, a également participé aux galas de la Tribune de la presse parlementaire.

Erin O'Toole, élu chef en 2020, en pleine pandémie, n'a pas eu le loisir de jongler avec le carton d'invitation: le gala a été annulé deux années de suite en raison des mesures sanitaires liées à la COVID-19.

La décision de M. Poilievre n'étonne guère, étant donné son opposition virulente aux «grands médias traditionnels» et son choix d'éviter soigneusement les journalistes au Parlement depuis qu'il a été élu chef conservateur.

Depuis le 10 septembre, M. Poilievre n'a tenu qu'une seule conférence de presse, au cours de laquelle il a eu un échange houleux avec un journaliste, lorsque son entourage a annoncé que le nouveau chef conservateur ne ferait qu'une déclaration et qu'il ne répondrait à aucune question. Il en a finalement pris deux.

Stephanie Taylor, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


12 juin 2024

Les conservateurs votent contre la hausse d'impôt sur le gain en capital

Après huit semaines d'un silence assourdissant, les conservateurs ont finalement révélé mardi qu'ils sont contre la hausse d'impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, lorsque les libéraux ont forcé la tenue d'un vote spécifiquement sur cette mesure fiscale. Tous les autres partis ont voté pour. Prenant la parole à la Chambre des ...

10 juin 2024

Gains en capital: un vote aura lieu mardi, les yeux rivés vers les conservateurs

Les conservateurs de Pierre Poilievre devront prendre position au plus tard mardi concernant la mesure qui vise à augmenter l’impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, alors que les libéraux forceront un vote sur la motion de voies et moyens qu'ils ont déposée lundi. Lors d'un point de presse dans le foyer de la Chambre des communes, ...

7 juin 2024

Le gouvernement est ouvert à modifier le projet de loi sur les préjudices en ligne

Le ministre canadien de la Justice se dit ouvert à modifier la loi visant à protéger les Canadiens contre les méfaits en ligne, tandis que les conservateurs affirment que le gouvernement pourrait plutôt agir plus rapidement en modernisant les lois existantes. Le ministre de la Justice, Arif Virani, a présenté vendredi à la Chambre des communes sa ...