Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

SAAQclic

François Legault dénonce une situation «inacceptable» à la SAAQ

durée 15h00
3 mars 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

La situation à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) est «inacceptable», dénonce le premier ministre François Legault, qui exige des correctifs.

Il commentait vendredi les problèmes liés à la transition des services vers la plateforme SAAQclic. Cette transition connaît des ratés et force des clients à faire la file aux différents points de services.

Visiblement irrité, le premier ministre a déclaré qu'il n'était «pas du tout satisfait de ce qui se passe à la SAAQ». 

Il a dit en avoir discuté avec sa ministre des Transports, Geneviève Guilbault, et son ministre de la Cybersécurité et du Numérique, Éric Caire.

«Il semble y avoir des difficultés d'accès au site, entre autres la partie authentification. On est en train de regarder ce qu'on peut faire pour simplifier.

«Puis, de l'autre côté, étant donné qu'il y a plus de gens dans les bureaux physiques de la SAAQ, il faut ajouter rapidement des employés pour répondre à la demande.

«La situation actuellement est inacceptable et j'ai demandé que ce soit corrigé rapidement», a-t-il déclaré en marge d'une annonce à Rivière-du-Loup.

Au sujet de l'ajout d'employés, M. Legault a dit s'attendre à ce que l'on fasse preuve de «flexibilité» en cas de situations «exceptionnelles». 

Il souligne qu'à l'heure actuelle, la flexibilité est «quand même réduite dans nos conventions collectives».

«On espère avoir la collaboration de tout le monde pour être capable d'amener des nouveaux employés rapidement et temporairement», a-t-il affirmé. 

Lancée le 20 février dernier, la nouvelle plateforme numérique de la SAAQ devait permettre aux clients d’effectuer la plupart des transactions à distance et d'éviter les déplacements vers les points de services.

L'objectif était d'augmenter l'efficacité et de faciliter, par exemple, le renouvellement du permis de conduire, le paiement de l'immatriculation ou la prise de rendez-vous pour un examen de conduite.

Pour mettre en œuvre sa nouvelle plateforme, la SAAQ dit avoir converti environ 10 milliards de données.

Caroline Plante, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 juin 2024

Les membres du SPGQ ont approuvé l'entente de principe à 95 %

Les employés de la fonction publique représentés par le Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) ont approuvé l'entente de principe avec Québec à 95 %, a annoncé le syndicat vendredi matin. Selon le SPGQ, 83 % de ses 26 000 membres ont participé au vote. L'entente comprend une augmentation salariale de 17,4 % sur cinq ans, ...

20 juin 2024

Les sénateurs adoptent le projet de loi visant à contrer l'ingérence étrangère

Le Sénat a adopté mercredi soir le projet de loi visant à contrer les actes d'ingérence étrangère au Canada. Les sénateurs ont approuvé le projet de loi C-70 après avoir rejeté une proposition d'amendement qui visait à garantir que des innocents ne soient pas pris dans ses filets. Le projet de loi, qui doit maintenant obtenir la sanction ...

19 juin 2024

La Caisse de dépôt et placement contredit Geneviève Guilbault

Contrairement à ce que ne cesse de répéter la vice-première ministre et ministre des Transports, Geneviève Guilbault, ce n'est pas une «grande majorité» des parties prenantes consultées par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) dans le cadre de son analyse de la mobilité à Québec qui ont parlé de «sécurité économique». En fait, ce ne ...