Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Contestations à prévoir

La réforme des libérations sous caution aura un impact limité, selon des spécialistes

durée 18h00
17 mai 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Des spécialistes préviennent que la réforme des libérations sous caution introduite cette semaine par le gouvernement de Justin Trudeau pourrait être sujette à des contestations judiciaires et avoir un impact limité.

Le projet de loi cherche à rendre l'obtention d'une libération sous caution plus difficile pour des récidivistes violents, en leur imposant le fardeau de la preuve. S'il est adopté, ce seront ces accusés qui devront prouver qu'on peut les libérer sans danger en attendant leur procès, et non les procureurs qui devront prouver le danger qu'ils posent.

Danardo Jones, professeur adjoint en loi à l'Université de Windsor, a des doutes sur la capacité du projet de loi à être déclaré constitutionnel. Il rappelle que la Cour suprême a déjà mis en garde des gouvernements contre une inversion du fardeau de la preuve.

La Charte des droits et libertés du Canada garantit que quiconque est accusé d'un crime ne peut pas se faire refuser la libération sous caution sans bonne raison.

La sociologue à l'Université Queen's Nicole Myers dit de son côté que la nouvelle loi pourrait avoir des effets «limités», comme elle ne s'attaque pas aux causes de la criminalité.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Ottawa forcera les banques à identifier clairement les remises sur le carbone

Les banques canadiennes qui refusent d'identifier nommément la remise canadienne sur le carbone lorsqu'elles effectuent des dépôts directs forcent le gouvernement à modifier la loi pour les obliger, a soutenu le ministre de l'Environnement Steven Guilbeault. Le ministre Guilbeault prend position après que le budget fédéral de mardi a promis de ...

18 avril 2024

La FIQ prend le pouls de ses syndicats locaux, après le rejet de l'entente

Le comité de négociations de la FIQ vient de commencer une série de discussions avec ses syndicats locaux pour savoir ce qui a été exprimé lors des assemblées générales, ce qui a cloché avec l'entente de principe qui a été rejetée par les membres. Ces échanges, qui ont commencé au milieu de cette semaine, continueront jusqu'à mardi prochain avec ...

17 avril 2024

Le ministre Girard reste sur sa faim à propos d'un budget fédéral «dépensier»

Le ministre québécois des Finances, Eric Girard, est resté sur sa faim à propos du budget fédéral déposé mardi, qu'il juge dépensier, mais trop peu généreux pour le Québec sur plusieurs plans. En mêlée de presse mercredi matin, au lendemain de la présentation du budget par son homologue fédérale Chrystia Freeland, M. Girard a reconnu certains ...