Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Élections municipales 2025

Vote par Internet: un projet pilote dans une quinzaine de villes du Québec en 2025

durée 16h10
13 juin 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les électeurs d'une quinzaine de villes au Québec pourront voter par Internet à l'occasion des élections municipales de 2025.

Élections Québec a annoncé mardi préparer le tout premier essai de vote par Internet dans la province. La démarche a pour but de faciliter l'accès au vote.

Cette initiative se veut «prudente et graduelle», indique l'institution dans un communiqué.

Le vote par Internet sera offert dans certains districts ou arrondissements d'une quinzaine de villes de plus de 20 000 habitants.

On compte privilégier ces villes plus populeuses, parce qu'on y retrouve moins d'élections sans opposition, et qu'elles sont toutes divisées en districts ou arrondissements, explique-t-on.

Élections Québec précise que toutes les façons habituelles de voter seront maintenues: le vote par anticipation et le vote le jour des élections se dérouleront comme à l'habitude.

Les élections municipales sont sous la responsabilité des présidents d'élection municipaux. Élections Québec sera toutefois responsable de l'essai de vote par Internet.

«Ainsi, l'expérience serait uniforme d'une ville à l'autre et elle respectera les exigences rigoureuses de l'institution», peut-on lire dans le communiqué.

«Comme tout projet pilote, cet essai devra faire l'objet d'une entente entre Élections Québec, le ministère des Affaires municipales et de l'Habitation ainsi que les municipalités participantes», ajoute-t-on.

On s'attend à ce qu'au cours des prochaines semaines, certains conseils municipaux adoptent une résolution pour confirmer leur intention de participer au projet pilote.

Le nom des villes sera dévoilé au fur et à mesure sur le site web d'Élections Québec.

La plateforme de vote par Internet sera conçue par une firme spécialisée, qui devra répondre aux exigences établies, notamment en matière de sécurité et d'accessibilité.

Un appel d'offres sera lancé l'automne prochain.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le ministre Girard reste sur sa faim à propos d'un budget fédéral «dépensier»

Le ministre québécois des Finances, Eric Girard, est resté sur sa faim à propos du budget fédéral déposé mardi, qu'il juge dépensier, mais trop peu généreux pour le Québec sur plusieurs plans. En mêlée de presse mercredi matin, au lendemain de la présentation du budget par son homologue fédérale Chrystia Freeland, M. Girard a reconnu certains ...

André Fortin montre la difficulté d'obtenir un rendez-vous médical à Christian Dubé

Le député libéral de Pontiac, André Fortin, a profité de l'étude des crédits budgétaires mardi pour montrer au ministre de la Santé la difficulté d'obtenir un rendez-vous médical. En pleine commission parlementaire, M. Fortin s'est rendu sur le site «Rendez-vous santé Québec» pour essayer d'obtenir une consultation avec son propre médecin de ...

durée Hier 18h00

Voici les points saillants du budget fédéral présenté par Chrystia Freeland

Voici des points saillants du budget fédéral présenté mardi par la ministre des Finances, Chrystia Freeland: - Le déficit pour l’année financière 2023-2024 atteint 40 milliards $, soit exactement la limite que s’était fixée la ministre Freeland dans son énoncé économique de 2023. Pour 2024-2025, Ottawa prévoit un déficit de 39,8 milliards $. - ...