Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Dès le 22 décembre 2023

Les essais de cosmétiques sur les animaux seront interdits au Canada en décembre

durée 08h00
28 juin 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les essais de cosmétiques sur les animaux seront interdits au Canada dans six mois.

Il s'agit d'une décision largement symbolique, qui aligne la politique du Canada sur celle de dizaines d'autres pays.

En conférence de presse à Toronto, mardi matin, le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos, a expliqué que la loi omnibus «d'exécution du budget», promulguée la semaine dernière, comprenait notamment des modifications à la Loi sur les aliments et drogues.

Les nouvelles mesures interdiront dans six mois les essais au Canada de cosmétiques sur les animaux, mais aussi la vente de cosmétiques qui s’appuient sur des données tirées d’expérimentations sur les animaux pour établir leur sécurité, «à quelques exceptions près».

La loi interdira aussi «l’étiquetage faux ou trompeur» relatif à ces essais de cosmétiques sur les animaux.

Mais ces interdictions ne sont pas rétroactives. Les produits qui ont déjà été testés sur des animaux peuvent toujours être vendus au Canada.

Les nouvelles mesures entreront en vigueur le 22 décembre, six mois après la promulgation de la loi.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Ottawa forcera les banques à identifier clairement les remises sur le carbone

Les banques canadiennes qui refusent d'identifier nommément la remise canadienne sur le carbone lorsqu'elles effectuent des dépôts directs forcent le gouvernement à modifier la loi pour les obliger, a soutenu le ministre de l'Environnement Steven Guilbeault. Le ministre Guilbeault prend position après que le budget fédéral de mardi a promis de ...

18 avril 2024

La FIQ prend le pouls de ses syndicats locaux, après le rejet de l'entente

Le comité de négociations de la FIQ vient de commencer une série de discussions avec ses syndicats locaux pour savoir ce qui a été exprimé lors des assemblées générales, ce qui a cloché avec l'entente de principe qui a été rejetée par les membres. Ces échanges, qui ont commencé au milieu de cette semaine, continueront jusqu'à mardi prochain avec ...

17 avril 2024

Le ministre Girard reste sur sa faim à propos d'un budget fédéral «dépensier»

Le ministre québécois des Finances, Eric Girard, est resté sur sa faim à propos du budget fédéral déposé mardi, qu'il juge dépensier, mais trop peu généreux pour le Québec sur plusieurs plans. En mêlée de presse mercredi matin, au lendemain de la présentation du budget par son homologue fédérale Chrystia Freeland, M. Girard a reconnu certains ...