Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Ressources énergétiques

Hydro-Québec évalue la possibilité de rouvrir la centrale nucléaire Gentilly-2

durée 12h00
10 août 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Hydro-Québec évalue actuellement la possibilité de rouvrir la centrale nucléaire Gentilly-2, à Bécancour, alors que la demande d’électricité augmente au Québec. 

La nouvelle, d’abord rapportée par le Journal de Montréal, a été confirmée à La Presse Canadienne par la société d’État, par courriel. 

«Concernant la centrale Gentilly-2, une évaluation de l’état actuel de la centrale est en cours, afin d’évaluer nos options et d’alimenter nos réflexions sur l’offre énergétique future du Québec», a indiqué l’équipe des communications d’Hydro-Québec. 

Le nouveau PDG de l'organisation, Michel Sabia, «a déjà affirmé avoir l'esprit ouvert, compte tenu de ce contexte de forte croissance de la demande», a aussi souligné la société d'État. 

L’organisation affirme aussi par courriel que la demande d’électricité propre «augmentera de manière très significative» dans le but de décarboner l’économie du Québec, et qu’il s’agit d’«un défi immense». Hydro-Québec estime qu’il est «irresponsable» d’exclure certaines filières énergétiques à l’heure actuelle, comme le nucléaire. 

En 2012, le gouvernement péquiste de Pauline Marois avait accepté la recommandation d’Hydro-Québec de fermer la centrale nucléaire de Gentilly-2, notamment en raison des coûts importants reliés à la réfection de la centrale. La centrale, d’une puissance de 675 mégawatts, avait été mise en service en 1983. 

Les travaux liés au déclassement de la centrale devaient s’échelonner jusqu’en 2064. 

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Des organisations et des experts soutiennent que la loi sur l'IA est «inadéquate»

Des dizaines d’experts, d’universitaires et d’organisations de la société civile demandent au gouvernement fédéral de retirer le volet sur l’intelligence artificielle de son projet de loi sur la protection de la vie privée, estimant que les deux enjeux doivent être étudiés séparément. L’an dernier, les libéraux ont présenté un projet de loi sur ...

LeBel prête à élaguer ses demandes et invitent les syndicats à en faire autant

Dans le but d'accroître les chances de conclure une entente dans le secteur public d'ici la fin de l'année, Québec s'engage à réduire considérablement le nombre de ses demandes sectorielles faites aux syndicats et leur demande de faire le même bout de chemin. Les demandes dites sectorielles sont celles qui touchent aux conditions de travail dans ...

durée Hier 12h00

Fin des primes du secteur public: le Front commun s'insurge et manifeste de nouveau

Des militants du Front commun ont prévu se rassembler à l'aube lundi pour dénoncer la décision du gouvernement Legault de couper les primes alors que les négociations tendues se poursuivent entre Québec et les syndicats représentant des milliers de travailleurs du secteur public.  Un groupe de militants du Front commun devait manifester devant ...