Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Après l'enveloppe de 5 à 7 millions $

Visite des Kings: Québec solidaire demandera à la vérificatrice générale d'enquêter

durée 08h00
20 novembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Québec solidaire demandera à la vérificatrice générale du Québec d'enquêter sur l'enveloppe de 5 à 7 millions $ destinée à attirer les Kings de Los Angeles à Québec, l'an prochain, pour disputer des matchs préparatoires au Centre Vidéotron.

En entrevue téléphonique avec La Presse Canadienne, le député solidaire de Rosemont, Vincent Marissal, était encore estomaqué des révélations du quotidien La Presse, samedi matin, selon lesquelles, le gouvernement caquiste a eu recours au Fonds de la région de la Capitale-Nationale (FRCN), qui finance notamment les projets d'organismes communautaires et à but non lucratif. 

Le journaliste Tommy Chouinard révélait samedi que le fonds a été bonifié de la somme nécessaire et que la dépense serait étalée sur deux ans étant donné que les projets normalement autorisés ne peuvent pas dépasser trois millions de dollars.

«On a appris dans La Presse qu'il y a eu toutes sortes d'entourloupettes pour dégager les fonds qui n'étaient pas du tout prévus pour ça, qu'on a fait ça par décret en cachette et qu'on fait ça sur deux ans pour que ça passe», énumère M. Marissal, toujours absent de l'Assemblée nationale en raison d'une convalescence.

Le député n'hésite pas à dire que «cela ressemble à un détournement de fonds publics à des fins non légitimes».

«C'est inquiétant quand le gouvernement se met à tripoter des fonds publics pour un caprice du premier ministre qui aime bien, bien ça le hockey», poursuit M. Marissal.

Le député solidaire de Maurice-Richard, Haroun Bouazzi, déposera également une motion à l'Assemblée nationale en début de semaine prochaine pour demander au gouvernement de reculer sur son investissement controversé.

«C'est la seule chose à faire, souligne Vincent Marissal. Franchement, c'est honteux, c'est inexplicable et qui n'a pas de bon sens. Qu'il [le gouvernement] recule, c'est la seule chose à faire. C'est ce que la population demande. Je ne lâcherai pas le morceau.»

Les libéraux aussi stupéfaits

Le Parti libéral du Québec est lui aussi stupéfait de la mesure annoncée par le ministre Éric Girard, mercredi.

«Il n’y a plus de marge de manœuvre dans les coffres de l’État. On apprend ce matin que pour subventionner les deux matchs préparatoires de la LNH à Québec, le gouvernement Legault utilise un fonds régional pour des projets d’entreprises et d’organismes locaux sans but lucratif, le FRCN», a rappelé le chef intérimaire Marc Tanguay, dans une longue publication sur X, anciennement Twitter.

«Le Québec n'a pas financé les matchs de la LNH au Centre Vidéotron en 2017 et 2018. Récemment, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse n'a rien dépensé non plus pour la visite des Penguins de Pittsburgh à Halifax.  En dépensant ainsi 7M$ de l’argent des Québécois, considérez-vous [François Legault] toujours sur le terrain des vaches?», a conclu le député de LaFontaine.

Marie-Ève Martel, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


10 mai 2024

Transport en commun: l'UMQ demande plus de financement du gouvernement fédéral

Confrontée au gouvernement caquiste dans des négociations difficiles pour financer le transport en commun, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) interpelle le fédéral. Au cours d'un sommet sur le transport collectif, qui se déroule vendredi  à Drummondville, le président de l'UMQ, Martin Damphousse, a affirmé qu'on ne parle pas du ...

7 mai 2024

Quatre départs en quelques semaines au cabinet de François Legault

Le premier ministre François Legault perd un quatrième collaborateur en quelques semaines: son directeur des relations médias, Manuel Dionne, qui se joindra à la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ).  Ce départ survient après ceux de Vincent Desmarais, d'Isabelle Lewis et de Sébastien Lauzon, tous des membres de la garde ...

6 mai 2024

Projet de loi 51: les opérateurs de machinerie lourde sonnent l'alarme

Le gouvernement Legault s'apprête à permettre à des charpentiers-menuisiers d'opérer de la machinerie lourde, sans qu'ils n'aient la formation nécessaire. C'est ce que soutient l'Union des opérateurs de machinerie lourde, local 791, qui dénonce le principe de «polyvalence» inscrit dans le projet de loi 51. En point de presse à Québec lundi, ...