Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Conventions collectives

Les deux fédérations syndicales d'enseignants, en grève, déplorent le peu d'avancées

durée 15h00
11 décembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les deux fédérations qui représentent les enseignants du primaire et du secondaire en grève, la FSE et la FAE, déplorent le peu d'avancées aux tables de négociations ces derniers jours.

La Fédération autonome de l'enseignement (FAE) estime pourtant avoir fait «une très grande concession» en ce qui a trait à l'affectation des enseignants aux classes.

Tant la Fédération des syndicats de l'enseignement, affiliée à la CSQ, qui représente 95 000 enseignants, que la FAE, qui en représente 66 000, ont déploré lundi le peu de progrès dans le dossier qui leur tient le plus à coeur: la composition de la classe.

«Il faut nous redonner des classes équilibrées», a lancé la présidente de la FSE, Josée Scalabrini, en point de presse.

L'intégration dans les classes régulières d'enfants ayant des difficultés d'adaptation ou d'apprentissage a rendu plus lourde la tâche des enseignants, qui n'ont pas toujours le soutien requis ni la formation nécessaire.

Le gouvernement du Québec se dit conscient du problème mais, dans un contexte de pénurie d'enseignants et de difficulté à recruter des professionnels spécialisés dans le soutien à ces enfants, il propose d'autres solutions, comme des «aides à la classe».

Mais les syndicats répliquent que ces aides à la classe seraient en nombre insuffisant et qu'elles ne peuvent remplacer l'aide d'un professionnel qualifié en orthophonie ou en psychoéducation, par exemple.

De son côté, la FAE estime avoir déjà fait suffisamment de concession dans sa négociation avec Québec. La présidente, Mélanie Hubert, a révélé lundi avoir assoupli sa position sur l'affectation des enseignants aux classes en juin plutôt qu'en août. Mais cela n'a pas suffi et le gouvernement lui a demandé de faire d'autres compromis, a-t-elle dénoncé.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


18 juillet 2024

Alerte: le ministre du Travail, Seamus O'Regan, quitte le cabinet

Le ministre du Travail et des Aînés, Seamus O'Regan, quitte le cabinet de Justin Trudeau et ne se représentera pas aux prochaines élections fédérales, selon deux sources bien au fait de la situation. Le ministre de 53 ans a été élu au Parlement en 2015 et fait partie du cabinet depuis 2017. Il a été à la tête de plusieurs ministères. Plus de ...

17 juillet 2024

L'équipe de direction de Santé Québec prend forme avec quatre nouvelles nominations

Quatre nouveaux membres font leur entrée dans l'équipe de direction de l'agence Santé Québec. D'autres nominations seront annoncées d'ici la fin de l'été, moment où l'équipe exécutive devrait être complète. Les nouveaux membres sont Julie Boucher, Sonia Dugas, Patrick Thierry Grenier et Vincent Lehouillier. Leur nomination a été entérinée par le ...

16 juillet 2024

Le ministre Champagne croit qu'il faut se pencher sur la sécurité des élus fédéraux

François-Philippe Champagne croit que le temps est venu de se pencher sur la sécurité des membres du gouvernement fédéral, les ministres fédéraux n’ayant pas de gardes de sécurité qui les accompagnent dans leurs déplacements. Interrogé sur cette question dans la foulée de l’attentat contre l'ex-président américain Donald Trump, samedi, le ...