Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Grèves du secteur public

Manifestation en appui au millieu de l'éducation devant les bureaux de Legault

durée 11h00
22 décembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Un rassemblement est prévu vendredi midi devant les bureaux du premier ministre François Legault à Montréal en appui au personnel du milieu de l'éducation en grève.

Les organisateurs souhaitent «bien faire comprendre au gouvernement qu'il doit arriver à une entente négociée maintenant avec les enseignant.e.s et tous ceux et celles qui travaillent dans les écoles publiques», peut-on lire sur la page Facebook de l'événement.

«Parce que le 8 janvier, les enfants du Québec doivent retourner à l'école dans un système d'éducation en meilleure santé!», poursuit-on.

Plusieurs personnalités artistiques doivent participer à cette manifestation intitulée «Grand rassemblement citoyen pour sauver l'école publique». Vincent Bolduc, Catherine Ethier, Simon Boulerice, Sophie Cadieux, Emmanuel Bilodeau, Anaïs Barbeau-Lavalette, Vincent-Guillaume Otis et Isabelle Blais sont notamment du nombre. 

Le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, ainsi que deux autres députés de sa formation, Guillaume Cliche-Rivard et Ruba Ghazal, ont confirmé leur présence. 

La dernière offre patronale a été rejetée cette semaine par la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE), affiliée à la CSQ, et la Fédération autonome de l'enseignement (FAE), dans le cadre des négociations pour le renouvellement des conventions collectives. 

La FSE-CSQ a indiqué mercredi avoir déposé une nouvelle offre sectorielle «dans le but de relancer les échanges afin d'obtenir une entente avant les Fêtes». 

Certains médias ont rapporté qu'un «blitz de négociations» s'est tenu au cours de la nuit de jeudi à vendredi entre le gouvernement Legault et la FSE-CSQ, qui fait partie du front commun intersyndical du secteur public. 

Rappelons que les 66 000 membres de la FAE sont en grève illimitée depuis le 23 novembre, tandis que le front commun menace d'emboîter le pas au début de 2024 si les progrès ne sont pas suffisants aux tables de négociations.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Secteur public: entente entérinée pour les 4000 ouvriers membres du SFPQ

Les ouvriers de la fonction publique québécoise, membres du SFPQ, ont entériné dans une proportion de 63,3 % l'entente de principe qui était intervenue quant au renouvellement de leur convention collective. Ces 4000 ouvriers, qui travaillent au ministère des Transports, dans les pépinières et dans les cuisines de prisons, sont membres du Syndicat ...

19 avril 2024

Ottawa forcera les banques à identifier clairement les remises sur le carbone

Les banques canadiennes qui refusent d'identifier nommément la remise canadienne sur le carbone lorsqu'elles effectuent des dépôts directs forcent le gouvernement à modifier la loi pour les obliger, a soutenu le ministre de l'Environnement Steven Guilbeault. Le ministre Guilbeault prend position après que le budget fédéral de mardi a promis de ...

18 avril 2024

La FIQ prend le pouls de ses syndicats locaux, après le rejet de l'entente

Le comité de négociations de la FIQ vient de commencer une série de discussions avec ses syndicats locaux pour savoir ce qui a été exprimé lors des assemblées générales, ce qui a cloché avec l'entente de principe qui a été rejetée par les membres. Ces échanges, qui ont commencé au milieu de cette semaine, continueront jusqu'à mardi prochain avec ...