Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Politique provinciale

Nouveau sondage: le Parti québécois confirme son avance, la CAQ s'écrase

durée 18h00
29 janvier 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le Parti québécois (PQ) de Paul St-Pierre Plamondon confirme son avance dans les sondages, au moment où les appuis à la Coalition avenir Québec (CAQ) fondent comme neige au soleil.

Cette dernière aurait perdu la moitié de ses électeurs en 16 mois, selon un sondage réalisé le 24 janvier dernier auprès de 1175 répondants par Pallas Data pour le compte de Qc125 et L'Actualité. 

Le parti de François Legault ne récolterait désormais que 21 % des intentions de vote. Rappelons qu'en octobre 2022, il avait aisément remporté l'élection générale avec 41 % des suffrages. 

En comparaison, le PQ — qui n'a que quatre députés à l'Assemblée nationale — obtiendrait présentement la faveur de 32 % des électeurs, selon Pallas Data, ce qui représente une avance de 11 points sur la CAQ.

Les autres partis feraient du surplace: Québec solidaire (QS) récolterait 17 % des intentions de vote, contre 15 % pour le Parti libéral du Québec (PLQ) et 12 % pour le Parti conservateur du Québec (PCQ).

Le 6 décembre dernier, le premier ministre François Legault avait attribué la chute vertigineuse de son parti dans les sondages à trois décisions impopulaires, dont celle d'avoir haussé de 30 % le salaire des députés.

Les répondants avaient également critiqué la subvention octroyée pour faire venir les Kings de Los Angeles à Québec et les tergiversations de la CAQ dans le dossier du troisième lien Québec-Lévis.

«Troisième lien, augmentation du salaire des députés, les Kings de Los Angeles, c'est un ensemble de facteurs, avait déclaré M. Legault. Je prends toujours toute la responsabilité.»

Depuis, des grèves en santé et en éducation ont eu lieu et ont pu laisser des traces.

Lors du caucus présessionnel de la CAQ la semaine dernière, à Sherbrooke, M. Legault avait dit vouloir mettre fin aux «distractions» et se recentrer sur cinq priorités: la santé, l'éducation, l'environnement, l'économie et l'identité.

Les travaux de l'Assemblée nationale reprennent ce mardi.

Caroline Plante, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Secteur public: entente entérinée pour les 4000 ouvriers membres du SFPQ

Les ouvriers de la fonction publique québécoise, membres du SFPQ, ont entériné dans une proportion de 63,3 % l'entente de principe qui était intervenue quant au renouvellement de leur convention collective. Ces 4000 ouvriers, qui travaillent au ministère des Transports, dans les pépinières et dans les cuisines de prisons, sont membres du Syndicat ...

19 avril 2024

Ottawa forcera les banques à identifier clairement les remises sur le carbone

Les banques canadiennes qui refusent d'identifier nommément la remise canadienne sur le carbone lorsqu'elles effectuent des dépôts directs forcent le gouvernement à modifier la loi pour les obliger, a soutenu le ministre de l'Environnement Steven Guilbeault. Le ministre Guilbeault prend position après que le budget fédéral de mardi a promis de ...

18 avril 2024

La FIQ prend le pouls de ses syndicats locaux, après le rejet de l'entente

Le comité de négociations de la FIQ vient de commencer une série de discussions avec ses syndicats locaux pour savoir ce qui a été exprimé lors des assemblées générales, ce qui a cloché avec l'entente de principe qui a été rejetée par les membres. Ces échanges, qui ont commencé au milieu de cette semaine, continueront jusqu'à mardi prochain avec ...