Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Concernant le développement éolien

Québec conclut une entente-cadre qualifiée d'historique avec les Innus de Pessamit

durée 18h00
15 février 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le gouvernement du Québec a signé une entente-cadre, jeudi, avec le Conseil des Innus de Pessamit concernant notamment le développement éolien.

Cette entente qualifiée d'historique s'accompagne d'une enveloppe de 45 millions $ devant servir à «favoriser le développement économique et social» de la communauté innue située près de Baie-Comeau.

Le premier ministre François Legault était accompagné pour l'occasion de la cheffe de Pessamit, Marielle Vachon, du ministre Ian Lafrenière et du président-directeur général d'Hydro-Québec, Michael Sabia. 

Ensemble, ils ont dit vouloir bâtir un partenariat qui bénéficiera à la fois à la communauté innue et à la nation québécoise.

Les parties sont à couteaux tirés depuis qu'Hydro-Québec a construit plusieurs centrales hydroélectriques et barrages à Pessamit. La communauté a d'ailleurs intenté des poursuites contre la société d'État et le gouvernement.

L'entente-cadre prévoit que ces poursuites seront mises «en suspens» pendant deux ans, période durant laquelle le gouvernement n'abordera pas la question du rehaussement du niveau du réservoir Manicouagan.

«C'est une entente historique», s'est félicitée, jeudi, la cheffe Vachon. L'entente établit les paramètres qui guideront les négociations en vue de la conclusion d'une entente finale.

S'il reconnaît qu'il reste de la «méfiance» au sein de la communauté de Pessamit, M. Legault a dit espérer que la somme de 45 millions $ sera vue entre-temps comme un «geste de bonne foi».

«C'est un geste qu'on pose et ce sera au Conseil de bande de décider ce qu'il fera de ce montant-là. Il nous est rapporté qu'il y a vraiment une urgence d'agir pour améliorer les conditions de vie», a-t-il déclaré.

Il a souligné le travail des femmes de Pessamit. «Je tiens à le dire, le fait que la majorité des personnes au Conseil de bande soit des femmes, je pense qu'il y a quelque chose à voir avec le fait qu'on voit cette réconciliation.» 

De son côté, M. Sabia a déclaré que l'entente-cadre signée jeudi marquait «le début d'une nouvelle ère».

«C'est un pas vers le type de partenariat que nous voulons bâtir avec toutes les communautés autochtones à travers le Québec, des partenariats basés sur la reconnaissance, le respect et le dialogue», a-t-il affirmé.

«Notre accord nous donne l'occasion de commencer des discussions sur des éoliennes (...) avec la communauté Pessamit, et ces discussions vont nous permettre de définir ensemble les meilleurs projets», a-t-il ajouté.

Caroline Plante, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Secteur public: entente entérinée pour les 4000 ouvriers membres du SFPQ

Les ouvriers de la fonction publique québécoise, membres du SFPQ, ont entériné dans une proportion de 63,3 % l'entente de principe qui était intervenue quant au renouvellement de leur convention collective. Ces 4000 ouvriers, qui travaillent au ministère des Transports, dans les pépinières et dans les cuisines de prisons, sont membres du Syndicat ...

19 avril 2024

Ottawa forcera les banques à identifier clairement les remises sur le carbone

Les banques canadiennes qui refusent d'identifier nommément la remise canadienne sur le carbone lorsqu'elles effectuent des dépôts directs forcent le gouvernement à modifier la loi pour les obliger, a soutenu le ministre de l'Environnement Steven Guilbeault. Le ministre Guilbeault prend position après que le budget fédéral de mardi a promis de ...

18 avril 2024

La FIQ prend le pouls de ses syndicats locaux, après le rejet de l'entente

Le comité de négociations de la FIQ vient de commencer une série de discussions avec ses syndicats locaux pour savoir ce qui a été exprimé lors des assemblées générales, ce qui a cloché avec l'entente de principe qui a été rejetée par les membres. Ces échanges, qui ont commencé au milieu de cette semaine, continueront jusqu'à mardi prochain avec ...