Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

De l’espoir dans le deuil

durée 00h00
30 novembre 2012
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Fadwa Lapierre

André Reumont, de Mont-Saint-Hilaire, présentera son conte coloré intitulé Eilame et les Camélutins à la librairie Citation de Beloeil le 9 décembre prochain. En hommage à sa fille Amélie, qui s’est enlevé la vie en 2003, ce livre a la particularité de raconter le deuil aux enfants.

« Le deuil d’un enfant est un deuil qui te colle à la peau, explique M. Reumont. Tu dois l’intégrer, sinon il te détruit. Ma femme et moi avons passé toutes sortes d’épreuves et ce conte est un moyen de partager notre cheminement. »

Au cours d’une nuit d’insomnie, le père de famille a couché sur papier d’un seul trait cette belle histoire. L’idée d’un conte s’est imposée d’elle-même, peut-être parce qu’il a toujours son cœur d’enfant, dit-il en riant.

Le conte raconte l’histoire d’Eilame (anagramme d’Amélie) sur son oiseau-piano Octavia, qui joue des airs heureux. Un jour, elle tombe malade et meurt. Comment les gens de son village vont-ils surmonter leur peine ? Pour illustrer l'ouvrage, l’auteur a demandé la collaboration de son neveu Vincent Reumont, animateur 3D. Ce dernier a passé plus de 600 heures à travailler bénévolement sur les images.

Enseignant de mathématiques à la retraite, André Reumont a intégré à son livre un guide pédagogique destiné aux adultes. « Les enfants sont les grands oubliés lors de drames familiaux. Les adultes sont mal à l’aise et n’ont pas l’énergie pour les aider. Mon conte est un petit outil pour intervenir auprès des endeuillés, un intermédiaire entre l’enfant et sa peine. »

La beauté de la résilience

Eilame et les Camélutins se retrouve partout, dans les foyers, les bibliothèques, les écoles, les garderies, les maisons en soins palliatifs et les hôpitaux. M. Reumont donne également des conférences sous forme de témoignage.

« Le livre m’a permis de trouver un sens à ce parcours d’une grande déchirure. Je pense humblement être utile. Mes conférences m’apportent beaucoup, une solidarité invisible se crée entre les gens. Aujourd’hui, Amélie aide les autres. C’est assez ironique, elle qui aurait eu tant besoin d’aide. Elle se retrouve dans le cœur des gens, la place qu’elle mérite. »

André Reumont appuie la prévention du suicide. Pour chaque livre vendu, un dollar sera versé à l’Association québécoise de prévention du suicide. « Ce n’est pas un livre sur le suicide, mais sur la résilience. Il y a beaucoup d’espoir dans le conte. Ma philosophie de la vie est simple, nous avons tous de belles couleurs, partageons-les ! »

L’auteur sera à la librairie Citation de Beloeil le 9 décembre de 13 h à 16 h. Pour plus d’informations : www.editionsmathemagiques.com.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


17 juin 2022

RAPPEL : Entraves sur les autoroutes 10 et 30 dès aujourd'hui

Le ministère des Transports informe les usagers de la route  que des travaux de réparation sur le pont d’étagement de la voie de desserte de  l’autoroute 30 en direction ouest, à la hauteur de l’autoroute 10 à Brossard, sont prévus durant la fin de semaine du 17 au 20 juin. Plusieurs bretelles de l’échangeur seront fermées  par défaut de vendredi ...

24 mai 2022

L’APTS invite le CISSS de la Montérégie-Est à faire preuve de créativité

Préoccupée par le manque de main-d’œuvre dans les établissements du centre jeunesse de la Montérégie à la veille de la période estivale, l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) tend la main au CISSS de la Montérégie-Est afin de mettre en place des solutions novatrices contribuant à attirer et à ...

19 mai 2022

Soins de longue durée : le rapport de la VG confirme le retard du Québec 

Les constats de la vérificatrice générale (VG), Guylaine Leclerc, sur les  soins et l’hébergement de longue durée confirment ce que le Réseau FADOQ dénonce depuis de  nombreuses années : le laxisme et l’inaction des différents gouvernements successifs font en sorte que  nous ne prenons pas convenablement soin des personnes aînées.  « Nous savions ...