Publicité
31 août 2019 - 06:00

L’an 3 de la planification stratégique 2018-2028

Des investissements de 16 261 300$ sont prévus en 2020 à Beloeil

Par Salle des nouvelles

Depuis le lancement de sa planification stratégique en juillet 2017, la Ville de Beloeil élabore son PTI à partir de cinq grandes orientations pour atteindre sa vision sur 10 ans afin de :

  • Devenir une Ville « verte » ;
  • Être interconnecté avec le citoyen ;
  • Agir comme chef de file  en matière de développement économique régional ;
  • Être promoteur des saines habitudes de vie ;
  • Être LA référence en matière d’organisation performante.

Vision Ville Verte

Devenir une Ville verte signifie notamment de bonifier l’implantation de mesures environnementales. Voilà pourquoi 100 000 $ est prévu au PTI en 2020 pour des mesures écoénergétiques. 

Il est aussi question de hausser le couvert végétal, et pour une 3e année consécutive, une enveloppe de 50 000 $ est dédiée pour la plantation d’arbres dans les espaces publics. Ce montant permettra d’atteindre l’objectif d’accroître de 35 % l’indice de canopée dans les espaces publics et poursuivre ainsi l’engagement du conseil à l’effet que chaque arbre coupé devra être remplacé par 2 nouveaux arbres.

Toujours en lien avec notre vision de Ville verte et sensible à la notion de bruit soulevée par les citoyens du secteur de l’aréna, notamment sur le bruit produit par notre véhicule tout terrain, servant à l’entretien des parcs sportifs, la Ville compte acheter un modèle électrique afin de contribuer à la quiétude dans ce quartier 
et à réduire du même coup l’émission de CO2.

Performance organisationnelle

Lorsqu’il s’agit d’améliorer notre performance et notre efficacité organisationnelle, cela implique, entre autres, d’optimiser la prestation de services tout en respectant la capacité de payer de nos citoyens. 

Un bel exemple de projet au PTI allant en ce sens s’avère l’achat d’une scène mobile au montant de 141 000 $, car la scène actuelle est à la fin de sa vie utile. Cette acquisition permettra d’améliorer le temps investi à l’installation et au démontage, en plus d’optimiser son utilisation en servant à un plus grand nombre d’événements à la Ville grâce à sa flexibilité et sa facilité d’installation, soit avec l’ajout de Kaput, Showfrette et de deux fêtes de quartier.

Vision de développement économique durable

Un autre pilier de notre vision en tant que Ville est de stimuler le développement économique, avec la venue imminente d’un campus d’affaires. Pour ce faire, la Ville compte prolonger la rue Serge-Pepin, ce qui représente des travaux s’élevant à 7,5 M$, payés en totalité par les promoteurs.

Il y aura également la réfection et le pavage des rues Iberville et Montenach, où une portion de ce chantier sera financée par une subvention gouvernementale, soit le programme TECQ. D’ailleurs, concernant ces 2 rues, nous procéderons à la séparation du réseau sanitaire et pluvial, contribuant ainsi au plan de gestion des débordements dans la rivière.

Duvernay

Quant au projet majeur sur la rue Duvernay, il sera subventionné à la hauteur de 750 000 $, avec un emprunt à l’ensemble de 3 932 200 $ et 500 000 $ au surplus affecté à la réfection de pavage. Ce projet se veut inclusif et tiendra compte, dans la mesure du possible, des réalités des commerçants et propriétaires de ce secteur, d’où l’importance accordée à travailler en étroite collaboration avec eux.

Une rencontre a eu lieu le 13 août dernier avec les commerçants et les propriétaires sur cette artère pour leur montrer une ébauche du plan concept, qui a permis de soulever des pistes d’amélioration et de leur présenter un échéancier préliminaire des travaux, qui a été bien reçu par l’ensemble des participants présents.

Une prochaine rencontre est déjà prévue en octobre pour leur présenter un projet bonifié, intégrant leurs idées et qui sera réalisé par la firme à qui le mandat sera accordé à la séance ordinaire du 26 août pour la réalisation des plans et devis ainsi que la surveillance de services professionnels d’ingénierie. 

Bonificaton réseau cyclable

Toujours en lien avec les cinq piliers de la planification stratégique, il est nécessaire pour développer un milieu de vie sain et durable de bonifier l’interconnexion entre les espaces verts, les infrastructures publiques et les lieux d’activités favorisant ainsi les déplacements actifs, d’où l’objectif d’augmenter de 10 km le réseau de pistes cyclables.

Un surplus de 150 000 $ affecté aux pistes cyclables permettra la réalisation en 2020 d’un bouclage du Ruisseau des Trente et du Boulevard Yvon L’Heureux Nord, le tout en lien avec le plan directeur du réseau cyclable.

Baseball, soccer, tennis, basketball, aréna, parcs et plus encore

Quant à l’objectif stratégique en lien avec le plan de développement et de maintien des infrastructures et équipements de loisirs, culture et vie communautaire, plusieurs actions seront mises de l’avant.

Parmi les projets en 2020, les amateurs de baseball seront heureux d’apprendre que plusieurs améliorations sont prévues, soit la cage de frappeur pour un investissement de 46 000 $. 

Une nouvelle estrade de 22 000 $ sera installée au parc Lorne-Worsley pour les parties de soccer et de baseball, en plus de refaire l’arrêt-balle au terrain de baseball no 2. À l’écoute des demandes de la population, des filets seront installés au terrain no 3 pour assurer la sécurité des usagers de cet espace public.

Dans le cadre du programme d’aménagement et de réfection de nos parcs, un montant de 95 000 $ sera investi au parc Mélodie Dufresne pour le remplacement du module de jeux et la réfection des fosses de sable. Un montant de 110 000 $ sera consacré au nouvel aménagement du parc Jacques Hébert sur la rue Denise-Asselin.

Un surplus affecté aux bâtiments servira à la mise à niveau de l’aréna sur 6 ans, en commençant avec 75 000 $ de travaux prévus en 2020. Il y aura également le reconditionnement d’un compresseur à l’aréna, pour un montant de 14 000 $.

Au parc de la Baronne, il est prévu d’aménager un terrain de basketball au coût de 16 000 $. Les amateurs de tennis seront contents aussi d’apprendre qu’il y aura réfection des terrains dans le parc Eulalie-Durocher, pour un investissement de 20 000 $. De plus, une table de ping-pong extérieure en béton de 12 000 $ sera installée au parc Victor-Brillon.

Le programme de points d’eau dans les parcs se verra finalisé en 2020 avec un investissement de 37 000 $ provenant du surplus affecté pour les parcs. Il y aura l’ajout de 10 pipes à eau et d’un abreuvoir au Plateau Michel-Brault. 

Tous les détails sont disponibles sur beloeil.ca/PTI.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.