Publicité
14 novembre 2019 - 06:00

Une décision du conseil municipal

Le caryer ovale devient l'arbre emblème de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu

Par Salle des nouvelles

Le conseil municipal de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu a récemment désigné le caryer ovale, une espèce susceptible d’être désignée menacée ou vulnérable au Québec, comme arbre emblème de la Ville.

Un bois noble intégré au patrimoine johannais

Rare à l’échelle de la province, le caryer ovale se retrouve surtout au sud de celle-ci, où il est relativement abondant, notamment dans les forêts résiduelles du Haut-Richelieu. Lors d’inventaires, une centaine de spécimens ont d’ailleurs été dénombrés dans le parc naturel des Parulines et huit jeunes plants y ont été mis en terre à l’occasion de son ouverture officielle.

Le caryer ovale (carya ovata) est reconnu pour son bois noble, dur et dense. Pouvant atteindre plus de 25 mètres de haut, son port unique se distingue aussi par son écorce qui semble s’effilocher du tronc en longues bandes verticales, par ses bourgeons qui s’apparentent à une fleur, par ses racines qui sont exceptionnellement fortes et longues et finalement, par sa longévité puisqu’il peut vivre jusqu’à 200 ans.

Vers une réflexion écologique

Considérant que le caryer ovale était présent dans les forêts anciennes du territoire bien avant la fondation de la ville, il constitue un symbole fort du patrimoine arboricole naturel johannais. Par cette désignation, la municipalité s’est également engagée à protéger les espèces présentes dans les aires de conservation ainsi qu’à favoriser, lorsque possible, l’utilisation de cette essence dans les projets de reboisement ou de plantation d’arbres sur le domaine public.

L’adoption du caryer ovale en tant qu’arbre emblème découle de la politique de l’arbre municipale 2013 qui vise à connaître, protéger et conserver les arbres sur le territoire, ainsi qu’à promouvoir leurs caractéristiques distinctives. Inspirée du plan de conservation des milieux naturels, c’est davantage une réflexion environnementale qu’ornementale qui a guidé ce choix.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.