Publicité
21 novembre 2019 - 06:00

Une semaine des professionnels de l'éducation soulignée par la CSP

Par Salle des nouvelles

La Semaine des professionnelles et professionnels de l’éducation s'achève demain. Placée sous le thème « Changer le monde, un élève à la fois », elle est l'occasion pour la Commission scolaire des Patriotes (CSP), qui compte plus de 200 membres du personnel professionnel, de souligner la place et le travail de ces employés auprès des élèves et dans leurs milieux.

Ils sont agent de correction du langage et de l’audition, agent de développement, agent de réadaptation, analyste, animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire, architecte, avocat, bibliothécaire, conseiller à l’éducation préscolaire, conseiller d’orientation, conseiller en communication, conseiller en formation scolaire, conseiller en information scolaire et professionnelle, conseiller en rééducation, conseiller pédagogique, ingénieur, orthopédagogue, orthophoniste, psychoéducateur, psychologue et spécialiste en moyens et techniques d’enseignement...

Au service de la réussite de 34 000 élèves

Tous jouent un rôle essentiel. La CSP a tenu à insister sur leur rôle, reconnu dans le Plan d’engagement vers la réussite. Membres à part entière de la grande communauté éducative de la CSP, ils déploient  leur expertise et contribuent notamment à l’amélioration des pratiques. Ils assurent le développement et le maintien d’un environnement physique et psychologique stimulant, sain et sécuritaire pour chaque individu.

Les services qu’ils prodiguent ont un impact dans toutes les sphères de l’organisation, que ce soit auprès des 34 000 élèves ou des 6 000 employés.

La CSP a de fait tenu à souligner la contribution du personnel professionnel et reconnait son apport significatif dans l’atteinte du plein potentiel de chaque élève.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.