Publicité

10 décembre 2019 - 06:00

Transports verts

Chambly et Autonomik mettent un véhicule en autopartage en fin de semaine et les soirs

Par Salle des nouvelles

La Ville de Chambly a annoncé le début du service d’autopartage, en collaboration avec l’organisme d’économie sociale Autonomik, permettant aux citoyens d’emprunter un véhicule électrique en libre-service pour faciliter leurs déplacements.

Utilisée par la municipalité pendant les heures ouvrables, du lundi au vendredi, de 8 h à 17 h, la voiture demeure à la disposition des citoyens le reste du temps, soit le soir, la nuit et la fin de semaine.

L’entière gestion du service est assurée par Autonomik, par le biais de son site Internet ou d’une application mobile, permettant aux utilisateurs de réserver, d’utiliser et de payer la location du véhicule, accessible dans le stationnement avant du centre administratif et communautaire, situé au 56, rue Martel.

Récupération de 80% des montants perçus par la Ville de Chambly

Cette option permet l’utilisation d’un véhicule à prix abordable. Ce complément au transport collectif a un impact écologique positif. En effet, il contribue à la réduction du nombre de véhicules; maximise l’usage de ressources de mobilité sous-exploitées et génère des retombées positives sur les plans social, environnemental et économique.

L’entente établie précise que la municipalité fournit le véhicule, les immatriculations, les assurances; elle s’occupe de l’entretien et aménage une place de stationnement identifiée, accompagnée d’une borne de recharge. La Ville récupérera 80 % des montants perçus par Autonomik pour la location du véhicule.

 

Pour obtenir plus d’information sur ce service, communiquer avec Autonomik, 450 262-6321 ou via son site web.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.