Publicité

20 mai 2020 - 15:00

Décision du député de Richelieu

Une aide financière supplémentaire de plus de 150 000 $ octroyée aux organismes communautaires de la région

Par Salle des nouvelles

Le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, a annoncé que dix organismes communautaires de la région, financés dans le cadre du Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC), ont vu leur soutien bonifié, dans le cadre de la crise de la COVID-19.

Cette aide supplémentaire d’urgence a été octroyée de façon exceptionnelle aux organismes en ayant fait la demande, en cette période de pandémie.

La distribution des sommes est basée sur les besoins manifestés par chacun des organismes.

« Nos organismes communautaires effectuent un travail remarquable, jour après jour, surtout en cette période de crise, qui a accentué les besoins dans le milieu », souligne Jean-Bernard Émond. « Ils sont en première ligne et offrent un soutien direct aux plus vulnérables de notre communauté. Il est donc primordial de les soutenir financièrement à travers cette épreuve », ajoute le député de Richelieu.

Voici les organismes communautaires de Richelieu visés par la bonification du PSOC:

Pour sa part, le Groupe d’Entraide de Sorel-Tracy, qui n’est pas financé à même le PSOC, a pu compter sur l’appui du député de Richelieu, qui lui a octroyé une aide financière additionnelle similaire provenant de son enveloppe budgétaire discrétionnaire, dans le cadre du Programme de soutien à l’action bénévole.

Le Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC) du Ministère de la Santé et des Services sociaux s’adresse aux organismes communautaires dont la mission est d’œuvrer prioritairement en santé et services sociaux. Il représente une contribution au financement des organismes communautaires en appui à la réalisation de leur mission globale.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.