Publicité

26 juillet 2020 - 08:00

Depuis le lundi 13 juillet, tous les animateurs doivent porter le couvre-visage dès qu’ils entrent à l’intérieur d’un espace fermé

COVID-19 Deux jeunes ayant fréquenté les camps de jour de Mont-Saint-Hilaire déclarés positifs

Dans le contexte actuel et avec les situations particulières que vivent présentement certaines villes du Québec à travers leurs activités organisées, la Ville de Mont-Saint-Hilaire, pour la santé et la sécurité de tous, a toujours privilégié la prudence en retirant les animateurs ou participants de ses camps de jour, et ce, dès l’apparition des symptômes assimilables à la COVID-19.

La Ville a été informée samedi dernier que deux jeunes de la même famille inscrits à ses camps de jour avaient été déclarés positifs. Ces derniers auraient contracté le virus à la suite d’un contact direct avec une personne déclarée positive, à l’extérieur des installations municipales.

Aussitôt que la Ville en a été informée, elle a amorcé ses démarches et collabore étroitement avec la Santé publique afin de s’assurer d’appliquer les règles et mesures applicables, le plus tôt et le plus efficacement possible.

Le jour même, les responsables des camps de jour, conjointement avec le personnel de la Santé publique, ont communiqué avec tous les parents d’enfants ayant été en contact avec les jeunes déclarés positifs. Tous les autres parents des enfants inscrits aux camps de jour ainsi que tout le personnel en lien avec ces activités ont reçu une communication par courriel.

Les parents des enfants fréquentant les sites concernés ont également reçu une communication officielle de la Santé publique leur indiquant la marche à suivre. Rappelons qu’avant d’ouvrir ses portes, cette année, les camps de jour ont dû mettre en place différentes mesures d’hygiène et de distanciation. Par exemple, les ratios d’enfants par animateur ont été adaptés et sont même moindres que les recommandations gouvernementales, à Mont-Saint-Hilaire.

Depuis le lundi 13 juillet, tous les animateurs doivent porter le couvre-visage dès qu’ils entrent à l’intérieur d’un espace fermé. À cela s’ajoutent les mesures de distanciation ainsi que les mesures sanitaires et de désinfection.

Sans oublier qu’à tous les matins, à leur arrivée, les animateurs comme les enfants doivent répondre à une série de questions concernant leur état. Celles ou ceux présentant des symptômes assimilables à la COVID-19 sont immédiatement isolés et référés vers la Santé publique.

Mais malgré toutes les précautions, les risques demeurent présents. C’est pourquoi les responsables des activités suivent la situation de près et proposent régulièrement des ajustements. La santé et la sécurité de tous sont une priorité pour la Ville de Mont-Saint-Hilaire.

Tous les sites des camps de jour sont nettoyés et désinfectés plusieurs fois par jour par nos équipes d’entretien. La Ville tient à rassurer la population et les parents des enfants inscrits aux camps de jour que tout est mis en œuvre afin de réduire au maximum les risques de contagion. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.