Publicité

17 septembre 2021 - 12:01 | Mis à jour : 12:05

Maladie mentale

Une entente de référencement systématique vers l’Éclusier du Haut-Richelieu

Par Catherine Deveault

L’Éclusier du Haut-Richelieu, le Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu et le Centre de Crise et de Prévention du Suicide du Haut-Richelieu sont heureux d’annoncer une entente de référencement systématique vers L’Éclusier.

Dans le cadre de leur intervention sur appel, lorsque la situation présente une problématique en santé mentale, les policiers tentent d’identifier un membre de l’entourage significatif pour référer vers l’Éclusier. Dans les cas où les policiers font appel au Centre de Crise, ces derniers interviennent de la même façon que dans le cadre du programme conjoint d’intervention 24/7. Pour ce faire, la méthode est simple.

Les partenaires utilisent un formulaire de référencement systématique afin de transmettre les coordonnées du membre de l’entourage ainsi qu’un court portrait de la situation. L’Éclusier prend ensuite contact avec les membres de l’entourage.

Message des partenaires

« Cette nouvelle façon de faire permettra de faire connaître nos services dès les premières situations de crise. Souvent, les membres de l’entourage sont aux prises avec une multitude d’émotions et tardent à venir chercher des services pour eux. Ils oublient l’importance de s’aider eux-mêmes afin de mieux pouvoir aider leur proche. », de souligner madame Isabelle Demers, directrice générale de l’Éclusier du Haut-Richelieu.

Pour sa part, le directeur du Service de police, André Fortier, est enthousiaste quant à la mise en place de ce référencement systématique puisqu’il vise les membres de l’entourage de celui ou celle qui est aux prises avec une problématique de santé mentale. « Cette personne a besoin d’aide, mais il ne faut pas oublier les membres de son entourage. C’est généralement très difficile de vivre une situation semblable, de là l’importance de penser à eux pour leur offrir écoute, échange et de les supporter en conséquence. »

Pour la direction du CCPSHRR, savoir que les proches d’une personne en détresse seront accompagnés est rassurant puisqu’ils sont un facteur de protection très important.

«L’importance de travailler en collaboration ne peut qu’être bénéfique pour les personnes vivant une situation de crise et nous permet de faciliter le travail de tous les intervenants impliqués. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.