Publicité

25 septembre 2021 - 16:15

Premières Nations

Les évêques catholiques présentent leurs excuses pour les pensionnats

Par La Presse Canadienne

Les évêques catholiques du Canada présentent finalement leurs excuses pour la souffrance vécue dans les pensionnats pour Autochtones.

La Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) a publié une déclaration en ce sens, vendredi, soulignant «des mois de rencontres et de discussions régulières avec les dirigeants autochtones à l’échelle nationale et locale».

Les évêques disent reconnaître que de nombreuses communautés religieuses et des diocèses catholiques ont servi dans ce système «qui a conduit à la suppression des langues, de la culture et de la spiritualité autochtones».

Ils admettent aussi les «graves abus qui ont été commis par certains membres de notre communauté catholique : physiques, psychologiques, émotionnels, spirituels, culturels et sexuels»

«Nous reconnaissons également avec tristesse le traumatisme historique et continu, de même que l’héritage de souffrances et de défis qui perdure encore aujourd’hui pour les peuples autochtones», peut−on lire dans la déclaration commune dévoilée à la conclusion de l’Assemblée plénière annuelle de la CECC.

«Avec les entités catholiques qui étaient directement impliquées dans le fonctionnement des pensionnats et qui ont déjà présenté leurs propres excuses avec sincérité, nous, les évêques catholiques du Canada, nous exprimons notre profond remords et nous présentons des excuses sans équivoque», déclarent les évêques catholiques.

Ils promettent notamment de s’engager à recueillir des fonds dans chaque région du pays pour soutenir les initiatives discernées localement avec les partenaires autochtones dans un désir de réconciliation.

Ils disent s’engager à poursuivre le travail visant à fournir les documents ou les archives qui aideront à commémorer les personnes qui sont enterrées dans des sépultures anonymes.

Disant avoir entendu les demandes pour inviter le pape François à s’impliquer dans un processus de réconciliation, les évêques soulignent qu’une délégation autochtone, «composée de survivants et survivantes, d’aînés/de gardiens et gardiennes du savoir, et de jeunes rencontrera le Saint−Père à Rome en décembre 2021»

Les évêques disent vouloir travailler avec le Saint−Siège et des partenaires autochtones sur la possibilité d’une visite pastorale du pape au Canada.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.