X
Rechercher
Publicité

Sondage CROP

Consommation d'alcool pendant la pandémie: la tendance s'inverse au Québec

durée 17h00
13 octobre 2021
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Un sondage mené le mois dernier sur la consommation d’alcool des Québécois en contexte de pandémie de COVID−19 indique pour la première fois qu’une inversion de tendance se dessine: davantage de Québécois ont réduit leur consommation qu’il n’y en a qui l’ont augmentée, mais plus de personnes ont dépassé les limites recommandées d’absorption d’alcool.

Le cinquième sondage mené depuis le début de la crise sanitaire par la maison CROP pour Éduc’alcool précise que 70 % des répondants n’ont pas modifié leur consommation, 16 % l’ont diminuée et 14 % l’ont augmentée. En revanche, l’arrivée de l’été et la réouverture des bars et des restaurants ont contribué à ce que davantage de Québécois qu’au mois d’avril dernier ont dépassé les limites recommandées. Le sondage conclut que 27 % des répondants ont franchi ces limites recommandées deux fois ou plus comparativement à 22 % en mai dernier.

Le sondage a pu identifier des catégories de personnes ayant bu davantage d’alcool: les jeunes âgés de 18 à 34 ans (22 %), ceux dont le revenu familial est de 80 000 $ et plus (18 %), ceux qui sont en télétravail (23 %), ceux qui sont affectés par la pandémie (25 %), ceux qui boivent de l’alcool pour se sentir mieux (40 %) et ceux qui résident avec des enfants (20 %).

Les trois principales raisons de la hausse de la consommation d’alcool sont restées les mêmes: une réduction de l’anxiété, l’ennui et l’augmentation du temps passé chez soi. D’ailleurs, la maison est le lieu de consommation d’alcool par excellence pour 81 % des répondants au dernier sondage.

Dominic Bourdages, vice−président de CROP, signale que l’inversion des tendances au fil des sondages illustre qu’on pourrait passer d’une consommation compensatoire à une consommation festive, ce qui comporte aussi son lot de risques.

Le sondage repose sur 1001 réponses recueillies entre le 15 et le 22 septembre; les répondants ont été recrutés par le biais d’un panel web. Les quatre sondages identiques précédents ont été réalisés en avril, mai et novembre 2020 de même qu’en mai dernier.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 mai 2022

L’APTS invite le CISSS de la Montérégie-Est à faire preuve de créativité

Préoccupée par le manque de main-d’œuvre dans les établissements du centre jeunesse de la Montérégie à la veille de la période estivale, l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) tend la main au CISSS de la Montérégie-Est afin de mettre en place des solutions novatrices contribuant à attirer et à ...

19 mai 2022

Soins de longue durée : le rapport de la VG confirme le retard du Québec 

Les constats de la vérificatrice générale (VG), Guylaine Leclerc, sur les  soins et l’hébergement de longue durée confirment ce que le Réseau FADOQ dénonce depuis de  nombreuses années : le laxisme et l’inaction des différents gouvernements successifs font en sorte que  nous ne prenons pas convenablement soin des personnes aînées.  « Nous savions ...

17 mai 2022

La CMM lance une plateforme de participation et une consultation sur les Montérégiennes

Afin d’encourager la participation citoyenne dans le cadre de ses divers projets et processus décisionnels, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) lance une plateforme participative ainsi qu’une première démarche de consultation en ligne portant sur les collines Montérégiennes et d’Oka. Accessible via le site Web de la CMM, cette ...