X
Rechercher
Publicité

56 de plus qu'en 2019

Canada: hausse à 743 du nombre de victimes de meurtre en 2020

durée 07h00
26 novembre 2021
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par La Presse Canadienne

En 2020, la police a déclaré 743 homicides au Canada, incluant les 22 victimes des attaques survenues en Nouvelle−Écosse qui ont constitué la plus importante tuerie de l’histoire du pays, selon ce que Statistique Canada rapporte jeudi.  

L’année dernière a donc révélé le plus grand nombre d’homicides enregistré au Canada depuis 1991; l’augmentation a été de 56 meurtres par rapport à 2019.   

La police a déclaré 277 homicides commis à l’aide d’une arme à feu au Canada, soit 15 de plus qu’en 2019. L’année dernière, 49 % de ces homicides ont été perpétrés avec une arme de poing.  

Il y a eu 148 meurtres attribuables à des bandes criminelles en 2020, 14 de moins qu’en 2019. C’était la plus forte diminution d’une année à l’autre du taux d’homicides attribuables à des gangs depuis 2013.

Statistique Canada a observé que pendant la première année de pandémie de COVID−19, le volume et la gravité des crimes déclarés par la police au Canada a reculé de 8 %, mais que les taux d’homicides ont augmenté.  

Le nombre d’homicides entre conjoints a diminué de neuf au Canada en 2020. Cependant, le nombre d’homicides perpétrés par d’autres membres de la famille a augmenté de 11 et celui commis par des partenaires intimes a été supérieur de sept.  

L’augmentation du nombre d’homicides à l’échelle nationale s’explique principalement par les hausses marquées de 39 en Alberta et de 29 en Nouvelle−Écosse.   

Le nombre de victimes d’homicides a fléchi de 45 à 42 en un an à Montréal, alors qu’il a augmenté de 5 à 7 à Québec et de 3 à 7 à Gatineau. Il a diminué de 130 à 105 à Toronto, mais il a augmenté de 41 à 45 à Vancouver.  

Les hausses du nombre de victimes de meurtres ont été particulièrement fortes dans les deux plus grandes villes de l’Alberta. Le total a bondi de 24 à 39 à Calgary et de 32 à 47 à Edmonton.  

Par ailleurs, Statistique Canada affirme que parmi les 474 homicides résolus pour lesquels le lien de l’auteur présumé avec la victime a été déclaré en 2020, 82 % ont été commis par une personne que connaissait la victime.   

En 2020, le taux de victimes d’homicide était sept fois plus élevé chez les Autochtones que chez les non−Autochtones. Le nombre d’hommes autochtones victimes d’homicide a augmenté de 24 % par rapport à 2019 pour s’élever à 163, mais le nombre de femmes autochtones victimes a diminué de neuf, en baisse pour une première fois en quatre ans.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse aujourd’hui pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de ...

Asphaltage et amélioration des mesures préférentielles pour autobus : entraves majeures durant la fin de semaine

Le ministère des Transports informe les usagers de la route  qu’un blitz de travaux sur l’autoroute 30, à Longueuil, est prévu durant la fin de semaine  du 27 au 30 mai. Une seule voie sera disponible par direction entre la route 112 et la  bretelle d’accès du chemin de Chambly pour l’autoroute 30 EST. Il est recommandé  d’éviter le secteur et de ...

Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...