X
Rechercher
Publicité

Sécurité

Une formation obligatoire pour les guides d'excursion en véhicule hors route

durée 08h00
26 décembre 2021

Le gouvernement du Québec rappelle l'entrée en vigueur dès le 31 décembre 2021 du Règlement sur la reconnaissance de la formation de guide pour des excursions en véhicules hors route (VHR).

Ce règlement vise à mieux outiller les guides afin qu'ils puissent offrir une expérience encore plus sécuritaire à leur clientèle.

Ainsi, à compter du 31 décembre 2021, les guides visés devront avoir terminé avec succès les formations reconnues par le ministre du Tourisme afin d'obtenir une attestation de guide pour des excursions en VHR. Celle-ci leur permettra d'exercer l'activité de guide dans le cadre d'une entreprise récréotouristique ou autre.

Aventure Écotourisme Québec gère le processus d'attestation. Celle-ci sera valide pour une durée de trois ans et renouvelable pour une même durée.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse aujourd’hui pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de ...

Asphaltage et amélioration des mesures préférentielles pour autobus : entraves majeures durant la fin de semaine

Le ministère des Transports informe les usagers de la route  qu’un blitz de travaux sur l’autoroute 30, à Longueuil, est prévu durant la fin de semaine  du 27 au 30 mai. Une seule voie sera disponible par direction entre la route 112 et la  bretelle d’accès du chemin de Chambly pour l’autoroute 30 EST. Il est recommandé  d’éviter le secteur et de ...

Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...