X
Rechercher
Publicité

Enquête de la coroner Géhane Kamel

Les CHSLD étaient habitués de gérer des éclosions, martèle Marguerite Blais

durée 12h00
15 janvier 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par La Presse Canadienne

La ministre des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, dit avoir appris le 9 mars 2020 que les personnes âgées de 65 ans et plus étaient à risque de développer des symptômes graves de la COVID−19.

Mais selon ce qui ressort de son témoignage, elle s’en est plus ou moins inquiétée, confiante que les CHSLD étaient «habitués» de gérer des éclosions.

À plusieurs reprises devant la coroner, Mme Blais a plaidé que les CHSLD avaient une culture de prévention et de contrôle des infections. 

«Mme la coroner, les CHSLD sont reconnus pour gérer des éclosions. Ce n’est pas la première fois qu’il y a des éclosions dans les CHSLD, et ce ne sera pas la dernière. 

Elle s’est replacée à l’époque. «Moi, je suis convaincue qu’on s’en occupe. (...) Pour moi, les CHSLD savent comment gérer des éclosions», a−t−elle déclaré.

De toute façon, a−t−elle dit, «personne ne croyait que ça allait toucher les milieux de vie comme ça a touché les milieux de vie; on croit que ça va toucher les hôpitaux».

«C’est ça la réalité», ajoute−t−elle.

Avant de débuter son témoignage, Mme Blais avait tenu à faire une déclaration. Elle a exprimé ses plus profondes condoléances aux familles des aînés décédés en CHSLD.

«Les gens sont en deuil; je le suis aussi», a−t−elle dit.

Elle a affirmé que la mort de milliers d’aînés en CHSLD en 2020 ne l’avait pas laissée «indifférente» et qu’elle considérait que l’enquête de la coroner était «fondamentale» pour améliorer les soins aux aînés. 

La ministre de 71 ans a reconnu qu’elle avait été aux premières loges de la crise, et qu’elle devait aux familles de «prendre ses responsabilités» et de venir témoigner à l’enquête.

Mme Blais a expliqué qu’elle n’avait pu venir témoigner en novembre en raison de son épuisement professionnel. «J’étais trop émotive», a−t−elle confié.

Son témoignage se poursuivra pendant plusieurs heures vendredi.

Caroline Plante, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La CMM prend action pour accélérer la protection des milieux naturels

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a adopté récemment un règlement de contrôle intérimaire (RCI) concernant les milieux naturels situés sur son territoire. Par cette action, la CMM prend les grands moyens afin d’accélérer la protection et la mise en valeur des milieux naturels du territoire métropolitain, notamment ceux abritant des ...

Un nouvel outil pour se renseigner sur l’alcool et la grossesse

L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) de présente son nouveau site web bilingue sur l’alcool, la grossesse et la prévention du Trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF).  Créé pour partager des faits et des ressources dans le respect des différentes réalités et pour réunir l’ensemble des outils de la campagne Pendant la ...

durée Hier 11h01

Les barrières d’accès en santé en images et en mots

Pour souligner la Journée internationale d’action pour la santé des femmes, le Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec  (RTRGFQ) à dévoilé trois bandes dessinées réalisées dans le cadre de sa campagne d’alerte sur les entraves au droit des femmes à la santé. Dévoilées sur le réseau social Facebook, elles mettent la lumière sur ...