X
Rechercher
Publicité

Un nouveau plan d’action a été lancé

Santé mentale : Québec prévoit investir plus de 1 milliard $ sur cinq ans

durée 17h00
25 janvier 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, a dévoilé un Plan d'action en santé mentale qui prévoit des investissements de plus de 1 milliard $ sur cinq ans.

Intitulé S'unir pour un mieux-être collectif, il comprend des actions et des collaborations avec 10 ministères et organismes gouvernementaux et plusieurs autres partenaires.

361 millions $ sont des nouveaux investissements, mais selon le ministre, il s'agit du premier plan d'action en santé mentale d'une telle envergure au total, qui contribuera entre autres à améliorer l'accès aux services, à offrir des soins axés sur le rétablissement et à favoriser l'implantation de meilleures pratiques.

Ce plan d'action vise à permettre à l'ensemble des Québécoises et des Québécois d'avoir accès à des services et à un accompagnement en fonction de leurs besoins en matière de santé mentale, et ce, en temps opportun.

Porté par des valeurs telles que la primauté de la personne, la protection des droits ainsi que l'engagement et la responsabilité de la collectivité, il prône également la collaboration et le partenariat.

43 actions concrètes

Les 43 actions concrètes présentées dans ce plan se déploient selon sept grands axes :

• la promotion de la santé mentale et la prévention des troubles mentaux;

• les services pour prévenir et intervenir en situation de crise;

• le partenariat avec les organismes communautaires;

• les actions consacrées aux jeunes, à leur famille, à leurs proches et à leur entourage;

• l'amélioration de l'accès aux soins et aux services;

• la prévention et la mise en place d'autres options que les hospitalisations en psychiatrie;

• la concertation et l'amélioration des pratiques.

Sous l'angle financier, il inclut :

• 85 millions $ pour rehausser le financement de services afin de prévenir et d'intervenir en situation de crise, dont 10 millions $ sont consacrés à la mise en place d'un centre de crise communautaire dans deux régions jusqu'ici dépourvues d'un tel service au Saguenay - Lac-Saint-Jean et en Estrie;

• près de 100 millions $ pour rehausser le financement du partenariat avec les organismes communautaires, dont 75 millions $ pour bonifier le soutien à la mission;

• près de 470 millions $ pour financer des actions pour les jeunes et leur famille, dont 200 millions $ pour la promotion de la santé mentale et la prévention des dépendances dans les milieux scolaires;

• plus de 300 millions $ pour améliorer l'accès aux services, dont 200 millions $ afin de poursuivre la transformation des services en santé mentale, afin que toutes les personnes aient accès au bon service, au bon moment, offert par le bon professionnel;

• tout près de 100 millions $ pour prévenir et mettre en place d'autres options que les hospitalisations psychiatriques, dont plus de 40 millions pour le déploiement graduel de l'hospitalisation à domicile.

« La santé mentale est une priorité pour notre gouvernement, a déclaré le ministre Carmant. Depuis trois ans, nous nous sommes engagés à changer les choses de manière durable et à mettre un terme au travail en silo. Nous avons tenu promesse, comme en témoigne ce plan d'action audacieux et tourné vers l'avenir. La pandémie ne nous a certes pas facilité les choses, mais nos équipes ont redoublé d'efforts, en plus d'adapter nos actions aux nouvelles réalités engendrées par cette crise sans précédent. Nous sommes donc très fiers de vous le présenter, et de vous annoncer des actions concrètes qui changeront pour de bon la qualité et l'accessibilité des services offerts aux personnes présentant des troubles mentaux et leur famille. »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 mai 2022

L’APTS invite le CISSS de la Montérégie-Est à faire preuve de créativité

Préoccupée par le manque de main-d’œuvre dans les établissements du centre jeunesse de la Montérégie à la veille de la période estivale, l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) tend la main au CISSS de la Montérégie-Est afin de mettre en place des solutions novatrices contribuant à attirer et à ...

19 mai 2022

Soins de longue durée : le rapport de la VG confirme le retard du Québec 

Les constats de la vérificatrice générale (VG), Guylaine Leclerc, sur les  soins et l’hébergement de longue durée confirment ce que le Réseau FADOQ dénonce depuis de  nombreuses années : le laxisme et l’inaction des différents gouvernements successifs font en sorte que  nous ne prenons pas convenablement soin des personnes aînées.  « Nous savions ...

17 mai 2022

La CMM lance une plateforme de participation et une consultation sur les Montérégiennes

Afin d’encourager la participation citoyenne dans le cadre de ses divers projets et processus décisionnels, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) lance une plateforme participative ainsi qu’une première démarche de consultation en ligne portant sur les collines Montérégiennes et d’Oka. Accessible via le site Web de la CMM, cette ...