Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les prestations doivent notamment être bonifiées selon l’organisme

L’AQDR souhaite qu’Ottawa pense aux aînés dans son prochain budget

durée 15h09
28 février 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Après avoir déposé ses recommandations au gouvernement du Québec il y a deux semaines, l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) a effectué le même exercice en offrant ses recommandations au gouvernement du Canada dans le cadre de ses consultations prébudgétaires.

Encore une fois présentées sous la forme d’un mémoire, les préoccupations des membres sont clairement énoncées sur trois thèmes : le revenu, le logement et les transferts en santé.

« Dans le cadre d'un sondage auprès de nos membres en avril 2021, nous avons identifié des priorités et les avons énoncées aux différentes formations politique lors de la dernière élection fédérale. Maintenant que le gouvernement est en poste pour un nouveau mandat, nous souhaitons que la ministre des Finances profite du budget pour aider réellement les aînés du Québec et du Canada », explique Pierre Lynch, président de l’AQDR.

Plusieurs aînés vivent actuellement avec comme seul soutien financier les prestations fédérales de la Sécurité de la vieillesse et du Supplément de revenu garanti.

Selon les statistiques de l’organisme, 45% des aînés reçoivent ce Supplément de revenu garanti. Or, ces revenus sont largement insuffisants et ces prestations doivent être bonifiées.

Les créations accélérée de logements adaptés aux aînés vulnérable fait également partie des préoccupations des membres, tout comme la hausse des transferts en santé du fédéral vers les provinces et les territoires. Cette hausse est essentielle estime l'AQDR si on veut espérer que le maintien à domicile devienne la norme dans un très proche avenir.

« La population a souvent l'impression que le fédéral est un pallier de gouvernement qui est loin d'eux, mais pour les aînés vulnérables ou en situation de pauvreté, c'est l'inverse. Le gouvernement fédéral joue un rôle central dans leur vie et il dispose de plusieurs leviers afin d'améliorer leur qualité de vie. Il ne lui reste plus qu'à les activer », de conclure M. Lynch.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 14h00

Le nombre d’arrivées internationales au pays a augmenté en juillet

Le nombre d’arrivées internationales au Canada a augmenté en juillet dernier, mais il n’a pas encore retrouvé ses niveaux d’avant la pandémie, indique Statistique Canada. L’agence indique que 11 fois plus de voyages au Canada ont été effectués par des résidents américains en juillet comparativement à juillet de l’an dernier. Mais ce bilan ...

19 septembre 2022

Fonds de lutte contre les maladies infectieuses: quelle contribution du Canada?

Des militants dans la lutte contre le sida font pression sur le gouvernement de Justin Trudeau pour qu'il renouvelle son soutien à la lutte contre les maladies infectieuses dans le monde, après une conférence embarrassante à Montréal, qui a laissé des intervenants plutôt inquiets. Le premier ministre Trudeau doit assister à New York mercredi à ...

15 septembre 2022

Le Québec aura un jour de deuil pour les funérailles de la reine, mais pas férié

Le gouvernement du Québec a confirmé mercredi soir, avec l'adoption d'un décret, que lundi prochain sera un jour de deuil à l'occasion des funérailles d'État de la reine Élisabeth II, mais qu'il ne sera pas férié comme pour les fonctionnaires fédéraux. Par voie de communiqué mercredi soir, le gouvernement a indiqué que cette journée de deuil se ...