Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Sondage maison Néomédia

Allez-vous continuer à porter le masque après le 14 mai?

durée 18h00
5 mai 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Gabrielle Denoncourt
email
Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

En raison de la situation pandémique qui s’améliore, la Santé publique du Québec a annoncé qu’à compter du 14 mai, le port du masque obligatoire dans les lieux publics sera aboli.

Pour certaines personnes, cette mesure était un vrai désagrément, tandis que pour d’autres cela était nécessaire pour ralentir la progression de la COVID-19. Depuis 22 mois, cette mesure divise la population, mais dorénavant cela deviendra un libre choix de se couvrir ou non le visage.

EnBeauce.com demande si vous allez continuer à porter le masque dans les lieux publics. Répondez et commentez la question de la semaine.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 9h00

Les besoins en psychologues seront comblés en 2026, estime le ministre Carmant

Les besoins en psychologues dans le réseau de la santé seront pourvus dans deux ans, selon les estimations du ministre des Services sociaux, Lionel Carmant.  Lors de l’étude des crédits budgétaires, jeudi, il a expliqué qu’il y avait 2271 psychologues actuellement dans le réseau et que les besoins se situaient à 2340, pour cette année, donc un ...

18 avril 2024

Près de 80 % des Québécois veulent une loi sur le don d'organes

Alors que l'Assemblée nationale se penche sur des façons d'améliorer la performance du Québec en matière de don d'organes et de transplantation, un nouveau sondage révèle que près de 80 % des Québécois sont favorables à l'adoption d'une loi pour y arriver.  Selon la directrice générale de Transplant Québec, Martine Bouchard, cela démontre ...

18 avril 2024

La crise du logement est liée à la pénurie de main-d'œuvre en construction

Résoudre la pénurie de main-d'œuvre dans le secteur de la construction sera essentiel pour augmenter l'offre de logements disponibles sur le marché, soutiennent des experts, alors que l'agence nationale du logement du Canada continue de prévoir des niveaux de mises en chantier inférieurs à la demande. Selon la Société canadienne d'hypothèques et ...