Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Le Canada rétablit les tests de dépistage aléatoires pour les voyageurs aériens

durée 23h59
14 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Les tests aléatoires de dépistage de la COVID-19 reprendront à compter de mardi pour les voyageurs considérés comme entièrement vaccinés qui arriveront au Canada par avion dans les quatre principaux aéroports canadiens.

Les aéroports touchés sont ceux de Montréal, Toronto, Vancouver et Calgary.

Pour être considérés comme entièrement vaccinés, les voyageurs doivent avoir reçu une série primaire d'un vaccin anticovidique accepté pour les voyages par le gouvernement du Canada, au moins 14 jours avant l'entrée au Canada.

Les voyageurs qui ne sont pas considérés comme entièrement vaccinés, à moins qu'ils n'en soient exemptés, doivent continuer à effectuer un test de dépistage au jour 1 et au jour 8 de leur quarantaine obligatoire de 14 jours.

Tous les tests de dépistage de la COVID-19 pour les voyageurs par voie aérienne seront effectués à l'extérieur des aéroports, soit en personne dans certains emplacements comme des magasins ou pharmacies, soit lors d'un rendez-vous virtuel pour un test d'autodépistage.

Les voyageurs par voie aérienne sélectionnés pour un test aléatoire obligatoire recevront un avis par courriel dans les 15 minutes suivant la présentation de leur déclaration relative aux douanes, incluant des renseignements qui les aideront à prendre des dispositions pour effectuer leur test auprès d'un fournisseur dans leur région. 

Si le résultat du test est positif, le voyageur devra s'isoler pendant 10 jours à partir de la date de réception du résultat, conformément aux exigences fédérales. 

Les voyageurs doivent continuer d'utiliser l'application ou le site web ArriveCAN pour fournir des renseignements obligatoires concernant leur voyage dans les 72 heures précédant leur arrivée au Canada ou avant de monter à bord d'un navire de croisière à destination du Canada.

«Nous devons maintenir les mesures liées au dépistage aux frontières puisque c'est ainsi que nous suivons l'importation du virus responsable de la COVID-19 et des variants préoccupants», a expliqué le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos, par communiqué.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


4 août 2022

Les Canadiens font de moins en moins confiance à leurs médecins

Les Canadiens feraient moins confiance à leurs médecins aujourd’hui qu’avant la pandémie, s’il faut en croire les résultats d’un sondage réalisé pour le compte d’une firme australienne en Australie, au Canada et aux États−Unis. Avant la pandémie, révèle l’enquête dévoilée récemment par Compare The Market, 87 % des Canadiens disaient faire ...

4 août 2022

COVID-19 : des équipes de vaccination iront dans les CHSLD et RPA

Aujourd’hui, le directeur de la Santé publique du Québec, le Dr Luc Boileau, est venu faire le point sur la situation de la COVID-19 dans la province. Il a débuté en mentionnant que, selon les données, on remarque la première baisse depuis sept semaines, autant les cas que les hospitalisations. Les absences au travail sont également en baisse. De ...

29 juillet 2022

« Vivre avec le virus, ne veut pas dire de vivre comme s'il n'y avait plus »

Le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau, s’est à nouveau présenté devant les journalistes pour faire un point sur la situation actuelle concernant la COVID-19. Il a débuté en mentionnant qu’il y avait eu dans les dernières semaines une augmentation des cas dans les hôpitaux, mais que la majorité s’était présentée pour des ...